Wall Street termine en baisse en attendant la Fed

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini mardi en baisse dans un marché nerveux à la veille du verdict d'une réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale.

Les investisseurs, qui attendent de la Fed des indices sur le calendrier du relèvement des taux d'intérêt, ont pris leurs bénéfices au lendemain d'une séance de hausse.

L'indice Dow Jones a perdu 128,34 points, soit 0,71%, à 17.849,08. Le Standard & Poor's 500, plus large, a reculé de 0,33% à 2.074,28.

Le Nasdaq Composite a gagné 0,16% à 4.937,44.

L'envolée du dollar et quelques indicateurs macroéconomiques mitigés pourraient inciter la banque centrale américaine à dire mercredi qu'elle demeure "patiente" avant un resserrement de sa politique monétaire attendu par les marchés pour le mois de juin.

Les mises en chantier ont chuté à leur plus bas niveau en un an en février, marquant un coup d'arrêt dans la reprise du marché du logement.

Wall Street a appris lundi que la production industrielle en février avait enregistré une troisième baisse consécutive et que le moral des promoteurs immobiliers s'était dégradé en mars pour le troisième mois d'affilée.

Sur le marché des changes, le dollar, très vigoureux ces derniers temps, a reculé un moment face à un panier de devises et à l'euro avant de progresser modérément.

L'apaisement du billet vert n'a pas empêché les cours du brut de poursuivre leur descente. Le contrat avril sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a ainsi perdu 42 cents, soit 0,96%, à 43,46 dollars le baril dans un marché toujours aussi volatil.

Dans le secteur minier, l'exploitant de terres rares Molycorp a plongé de plus de 35% après avoir fait état d'une douzième perte trimestrielle consécutive.

Johson & Johnson a pesé sur le S&P en abandonnant 1,15%.

Contre la tendance, American Airlines s'est adjugé près de 7%. Le titre de la compagnie aérienne va remplacer Allergan dans le S&P 500 le 20 mars après la clôture.

(Caroline Valetkevitch; Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant