Wall Street: termine dans le rouge après l'annonce du PIB.

le
0

(CercleFinance.com) - Les grands indices de Wall Street ont terminé la séance dans le rouge après l'annonce du PIB au 1er trimestre et de plusieurs résultats d'entreprises. Le Dow Jones recule de 1,17% à 17.830,76 points tandis que le Nasdaq perd 1,19% à 4805,29 points.

Le Département du Commerce US a annoncé une croissance timide de 0,5% au premier trimestre. Cette estimation marque une nette décélération par rapport au quatrième trimestre 2015, pour lequel la croissance a été confirmée à +1,4%. Pour mémoire, les économistes attendaient en moyenne une croissance de 0,6% du PIB de janvier à mars.

Le Département américain du Travail a rapporté avoir comptabilisé 257.000 nouvelles inscriptions hebdomadaires lors de la semaine close le 23 avril, ce qui correspond à une hausse de 9.000 par rapport à la semaine précédente (chiffre révisé de 247.000). Le consensus des économistes anticipait une hausse légèrement plus marquée autour de 259.000 nouveaux demandeurs d'emploi.

C'est surtout le 'statu quo' décidé par la Banque du Japon - d'habitude si conciliante - qui semble troubler les opérateurs.

'Les remous se font surtout sentir sur le marché des changes, où le yen rebondit de plus de 3% face au dollar, ce qui est du jamais vu depuis 2010', commente un trader.

Sur le front des valeurs, Facebook grimpe de presque 7% et atteint de nouveaux plus hauts historiques après 'un très bon début d'année' durant lequel le réseau social a enregistré un chiffre d'affaires de 5,4 milliards de dollars, en hausse de 51,9% sur un an.

Ford grimpe de 3% après avoir revendiqué le meilleur trimestre de son histoire sur les trois premiers mois de l'année, avec notamment un bénéfice net de 2,5 milliards de dollars.

Colgate-Palmolive a fait état de résultats en baisse au titre de son premier trimestre en raison d'effets de change défavorables et d'un contexte économique mondial jugé morose. Le fabricant américain de produits de consommation courante a dégagé sur les trois premiers mois de l'année un bénéfice net de 533 millions de dollars, contre 542 millions de dollars un an plus tôt.

Comcast a annoncé, au lendemain de ses comptes du premier trimestre, marqués par un bénéfice par action en hausse de 7% en rythme annuel à 87 cents (84 cents hors éléments exceptionnels, contre un peu moins de 80 attendus en moyenne par les analystes), l'acquisition via sa filiale NBCUniversal des studios de cinéma DreamWorks Animation.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant