Wall Street termine dans le désordre, Apple bondit

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Les marchés d'actions américains ont terminé en ordre dispersé après avoir atteint de nouveaux records, pénalisés par les valeurs liées aux services aux collectivités et aux matières premières qui ont occulté les gains enregistrés par les technologiques dans le sillage de la publication des résultats d'Apple.

Le recul a concerné la quasi-intégralité des compartiments, l'immense majorité des indices sectoriels du S&P 500 ayant terminé dans le rouge, celui des services collectifs cédant 1,55%.

Le Dow Jones des 30 valeurs industrielles américaines a perdu 0,16%, 25,50 points, à 15.542,24, le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants de fonds, a cédé 0,38%, 6,45 points, à 1.685,94 et le Nasdaq, à forte pondération technologique, a gagné 0,01%, 0,33 point, à 3.579,60.

La marque à la pomme a annoncé mardi soir un bénéfice en baisse, mais ce repli s'est avéré moins élevé que ce que prévoyaient la plupart des analystes, permettant à l'action Apple de finir sur une hausse sensible de 5,13%.

Les résultats publiés mercredi ont quant à eux été plus contrastés, avec des chiffres décevants publiés par Caterpillar (-2,43%) ou AT&T (-1,14%).

Jeff Meyerson, analyste de Sunrise Securities à New York juge que "jusqu'à présent, les résultats n'ont pas été si mauvais", tout en ajoutant qu'aucun des trimestriels publiés depuis l'ouverture de la nouvelle saison n'avaient été en mesure de propulser les indices boursiers.

Parmi les autres valeurs en vue, Broadcom a plongé de 14,14% au lendemain de la publication d'un avertissement sur résultats du fabricant de semi-conducteurs.

Alison Griswold, Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant