Wall Street: stabilité en vue, regards braqués vers la BCE.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street pourrait commencer la séance dans une certaine stabilité : à plus d'une demi-heure des premiers échanges, les futures sur le S&P500 gagnent un point à 2185,5 points et ceux sur le Nasdaq 100 prennent 1,75 point à 4830,5 points.

Mercredi soir en clôture, le Dow Jones a fini sur un repli de moins de 0,1% à 18.526,1 points, le S&P500 est resté pratiquement stable à 2.186,2 points et le Nasdaq Composite a grappillé un peu plus de 0,1% à 5.283,9 points.

'Le Livre Beige de la Fed a montré que l'économie a progressé modestement à la mi-juillet et en août, mais n'a donné que peu de signes que l'inflation se redresserait bientôt', rappelle Wells Fargo Advisors.

Les regards ce jeudi se braquent surtout vers la BCE qui a opté pour un maintien de ses taux directeurs inchangés et s'est, pour l'heure, refusée à repousser le terme de son programme de rachat d'actifs (mars 2007).

'Nous la suspectons de pouvoir prolonger son programme de six mois supplémentaires en décembre, si ce n'est plus tôt, et elle pourrait encore avoir besoin d'augmenter le rythme des rachats (80 milliards par mois actuellement)', juge toutefois Capital Economics.

Sur le front des statistiques américaines, 259.000 nouveaux inscrits au chômage ont été recensés la semaine dernière, soit une baisse de 4.000, là où les économistes s'attendaient au contraire à une légère hausse autour de 265.000.

Doivent encore être publiés les stocks hebdomadaires de pétrole -publication reportée d'un jour en raison du Labor Day-, le cours du baril de brut s'inscrivant en hausse de 1,7% à 46,2 dollars en attendant.

Dans l'actualité des entreprises cotées, Apple a annoncé la sortie de la septième édition de son produit clé, le smartphone iPhone, une nouvelle version de montre connectée Apple Watch, ou encore des écouteurs sans fil baptisés AirPods.

A l'occasion de la publication de résultats mitigés au titre de son troisième trimestre comptable, HP Enterprise a fait part mercredi soir d'un projet de scission de ses actifs de logiciels jugés non stratégiques, pour les fusionner avec Micro Focus.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant