Wall Street: séance morose, illuminée par Netflix après 22H.

le
0

(CercleFinance.com) - Séance soporifique à Wall Street dont l'évolution durant six heures et demie s'est résumée à une lente consolidation latérale, sans la moindre aspérité, sans la moindre volatilité.

Au coup de cloche final, un tarif unique pour les trois principaux indices: -0,3%.

En ce qui concerne le 'VIX', il a enregistré une progression insignifiante de +1% à 16,30.

Le 'S&P' (2.126) n'est pas descendu menacer les 2.120 points, mais le Nasdaq a terminé juste en-dessous du palier des 5.200 points (à 5.199,8), ce qui n'a pas validé non plus de signal baissier puisque le support se situe vers 5.125.

Les chiffres du jour étaient plutôt médiocres mais l'impact de leur parution est quasi impossible à détecter: cela peut se concevoir vu la légère progression de 0,1% de la production industrielle américaine en septembre (après -0,5% du mois d'août).

Wall Street a surtout bien digéré la chute inattendue de l'indice 'Empire State' (Fed de New York) de -2 vers -6,8 alors qu'un rebond à +2 était attendu.

Parmi les faits saillants de la journée, Bank of America a largement battu le consensus avec un bénéfice en hausse de +6,6% à 4,45 milliards de dollars, soit 41 cents par titre contre 34 cents anticipés: le titre a fini pratiquement stable et s'est effrité de -0,2%.

Journée morose pour les banques avec -0,5% pour Wells Fargo, -0,6% pour JP Morgan et -0,9% pour Goldman Sachs.

Les opérateurs retiendront surtout ce qui s'est passé après la clôture : Netflix a explosé de +19% après clôture, le titre a battu largement le consensus avec +370.000 abonnés par trimestre contre 310.000 anticipés... et surtout 3,2 millions d'abonnés à l'étranger contre deux millions anticipés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant