Wall Street: séance bien plus historique qu'il n'y parait.

le
0

(CercleFinance.com) - C'est le carton plein, c'est une journée historique... et peut-être la seule depuis 1999 qui aura vu les quatre principaux indices de référence de Wall Street battre simultanément leurs records absolus à quelques heures d'intervalle, à l'issue d'une seule et unique séance.

Il s'écoule souvent plusieurs semaines -ou plusieurs mois- de décalage entre les cycles du Russel-2000 et du Nasdaq... mais en ce lundi, les deux ont pulvérisé leurs records respectifs (1.324 et 5.369) à 20 minutes d'intervalle.

Puis deux heures plus tard, ce fut au tour du S&P500 (2.199)... et il a fallu attendre 18h40 pour que le Dow Jones crève à son tour ses plafonds historiques (18.961).

Les quatre indices majeurs ont de surcroît mis un point d'honneur à clôturer au plus haut du jour, du mois et de l'histoire.

Mais ce lundi est encore plus historique que ne le suggère la litanie des records algébriques puisque le Russel-2000 a enchaîné une douzième séance de progression consécutive.

C'est de très loin la série haussière la plus surnaturelle de l'histoire de cet indice... et pendant ce temps, les taux longs qui se sont tendus de 50 points de base en 10 séances, n'ont pas recédé un pouce de terrain, à 2,33% sur les T-Bonds de référence à 10 ans.

De nombreux commentateurs, dans l'obligation de rationaliser l'invraisemblable, mentionnaient l'envol du pétrole (jusqu'à +5% à 48 dollars et 47,6 dollars en clôture sur le NYMEX).

IL a également été question du regain 'd'appétit pour le risque' qui a propulsé les 'technos' vers de nouveaux zéniths... mais quel niveau de valorisation ces valeurs affichent-elles : la seule référence qui vient désormais à l'esprit, c'est décembre 1999/mars 2000.

Mais n'oublions pas que cette séance sans précédent du lundi 21 novembre était également la première du terme boursier de décembre et qu'elle se situait à 48 heures du 'pont' de quatre jours de 'Thanksgiving' et de l'orgie consumériste du 'Black Friday': une tentative de gonfler le moral des épargnants/actionnaires qui n'en espéraient pas tant ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant