Wall Street se stabilise près de ses records historiques

le
0
LES MARCHÉS AMÉRICAINS OUVRENT SUR UNE NOTE PRESQUE STABLE
LES MARCHÉS AMÉRICAINS OUVRENT SUR UNE NOTE PRESQUE STABLE

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert sur une note presque stable, se maintenant près de ses records historiques, au lendemain d'une intervention de la présidente de la Fed qui a largement conforté le scénario d'une hausse des taux d'intérêt le mois prochain.

La présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen a déclaré jeudi au Congrès que la banque centrale pourrait relever ses taux "assez vite", emboîtant le pas à d'autres membres de la Fed qui ont été plus clairs encore cette semaine.

Les traders évaluent à 83% la probabilité d'un resserrement monétaire en décembre, un an après un premier tour de vis donné par la Fed, selon les données de Thomson Reuters.

L'indice Dow Jones perd 0,13% à 18.880,33 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, est stable (-0,04% à 2.186,14 points). Le Nasdaq Composite prend 0,11% à 5.340,07 points.

Vendredi, le président de la Fed de St. Louis James Bullard s'est déclaré favorable à un relèvement des taux en décembre et celui de la Fed de Dallas Robert Kaplan a redit qu'il était temps, pratiquement, que la Fed relève ses taux.

La prochaine réunion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) aura lieu les 13 et 14 décembre.

Le rally déclenché la semaine dernière par l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis s'est essoufflé cette semaine dans l'attente de clarifications sur la politique économique du président élu et sur la composition du gouvernement qui sera chargé de la mettre en oeuvre.

Les investisseurs seront également attentifs aux propos d'autres responsables de la banque centrale: Esther George de la Fed de Kansas City et William Dudley de la Fed de New York.

Le dollar a atteint un nouveau pic de 14 ans face à un panier de devises de référence. Le billet vert est en passe d'afficher une hausse de 7% face au yen en deux semaines, plus forte hausse dans ce laps de temps depuis 1988.

Quant aux cours du pétrole, ils devraient afficher leur première progression hebdomadaire en cinq semaines dans un regain d'espoir que les membres de l'Opep parviennent à s'entendre sur une réduction de la production du cartel.

Aux valeurs, Gap chute de 9% après avoir publié un chiffre d'affaires en baisse pour le septième trimestre consécutif, en raison d'une demande toujours maussade pour ses marques Gap et Banana Republic. L'action est plombée également par un abaissement de recommandation de Citigroup.

Salesforce gagne 5,6%. Le spécialiste des logiciels de la relation client a publié des résultats trimestriels et des prévisions pour le trimestre en cours meilleurs que prévu.

Abercrombie & Fitch plonge de 11%. L'enseigne de prêt à porter a avertit que son quatrième trimestre serait difficile, après avoir publié des ventes en forte baisse pour le 15ème trimestre d'affilée malgré son plan de redressement.

(Tanya Agrawal et Anya George Tharakan, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant