Wall Street: se résume à l'opposition Apple VS pétrolières.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street a évolué en territoire positif une bonne partie de la séance mais a reperdu progressivement son avantage (dans le sillage du pétole) et les indices US 'historiques' ont fini en légère baisse ce mercredi, malgré la furia haussière qui emporte Apple vers des sommets annuels (+3,55% à 111,8$ et 113$ au plus haut, contre 112,3$ mi-avril).

Le Dow Jones a reculé de -0,18%, le S&P-500 de -0,05% mais le Nasdaq, dopé par Apple, s'offre un gain de +0,36%.

Cette journée restera marquée par le décrochage du pétrole sous les 44$ (-2,5% à 43,75$ sur le NYMEX), après la publication de stocks de pétrole stabilisés cette semaine après une contraction de -14,5Mns baril tout début septembre.

Toujours au chapitre des statistiques US, les prix à l'import ont reculé de -0,2% en août et ils fléchissent de -2,2% sur 12 mois: il n'y a clairement pas de risque de voir l'inflation resurgir brutalement de ce côté.

Les valeurs 'énergie/pétrole' ont pesé sur la tendance avec Range Resource -5,15%, Anadarko -3,5%, Conoco et Noble -2,5%, Nal Oilwell, EOG et devon -2,3%, Transocean -2%.

Les scores du jour semblent étriqués mais les opérateurs n'ont pas voulu prendre trop d'initiatives hasardeuses à la veille d'une déferlante de statistiques US (entre 14H30 et 16H)... sans oublier que personne n'ose passer vendeur à 48H de la séance des '4 sorcières'.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant