Wall Street: retour du risk-on et indices proches de records

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street a tenu à finir en pleine euphorie une séance marquée par la dissipation des craintes de Brexit.

Avec les tous derniers sondages, l'espoir s'est transformé en certitude et la certitude en 'risk on' puis 'full risk-on' en fin de séance.

Revoici le S&P500 (+1,35% à 2.113) au zénith 2016 et à moins de 1% de son record absolu, avec un 'VIX' qui replonge de -17% à 17,50.

Les indices US affichent leurs meilleurs niveaux annuels ou des scores hautement symboliques, comme les 18.000 pour le Dow Jones qui grimpe de +1,3% ce soir.

Alors que sort du référendum sur le 'Brexit' était boursièrement plié depuis 11H, l'appétit pour le risque revient en force les taux longs se retendent: les T-Bonds US affichent +5,5Pts de base à 1,744%, le seuil des 1,70% est refranchi pour la première fois depuis le 3 juin.

L'Or rétrograde vers 1.260$ et le Dollar qui perd son statut de monnaie refuge chute de -1,5% contre la Livre Sterling et de -0,5% contre l'euro à 1,1380.

L'euphorie liée au 'Brexit' a éclipsé des chiffres 'macro' mitigés en Europe mais favorables aux Etats Unis.

Une nette embellie se dessine sur le marché du travail américain avec -28.000 inscriptions hebdomadaires au chômage et un total inférieur à 259.000; le PMI 'Markit' manufacturier se redresse de 50,7 vers 51,4 (grâce aux exportations, notamment de matériel militaire).

Un bémol cependant avec la chute inattendu de -6% des ventes de logements neufs en juin aux Etats Unis.

L'un des évènement très symboliques de cette séance un peu particulière, c'est l'explosion de +91% du cours de Twilio, une start-up de type 'Licorne' introduite à 15$ ce jeudi pour une valeur de 1Md de $ et qui en vaut pratiquement le double ce soir (à 29$).

Quelle meilleure illustration du retour du mode 'risk on' et même d'une forme d'exubérance irrationnelle.

Alors que 95% des valeurs du 'S&P' et du Nasdaq (+1,6%) terminent dans le vert, les banques se distinguent avec Bank of America +3,5%, Morgan Stanley +3,4%, Goldman Sachs +3,1%, JP-Morgan +2,1%.

Parmi les valeurs les plus ramassées, on notait également Micron +10,5%, Transocean +5,5%, Vertex +3,5%, Qualcomm +2,8%, Intel +2,2%.

Une seule fausse note au sein du Dow Jones: un effritement de -0,4% de Nike.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant