Wall Street retient son souffle avant les résultats trimestriels

le
0
Wall Street retient son souffle avant les résultats trimestriels
Wall Street retient son souffle avant les résultats trimestriels

par Rodrigo Campos

(Reuters) - Depuis deux mois déjà, Wall Street tourne en rond, alternant phases d'apaisement et phases de déprime et l'ouverture lundi de la saison des résultats risque de ne rien changer à ce cycle.

Avec Alcoa, lundi, et JPMorgan, vendredi, deux poids lourds de l'économie américaine viendront livrer leurs résultats, mais les indicateurs et le comportement des banques centrales pourraient les reléguer à l'arrière plan.

Les assouplissements annoncés par trois des plus importantes grandes banques centrales du monde, Banque centrale européenne, Banque d'Angleterre et Banque populaire de Chine alimentent les espoirs de voir la Réserve fédérale leur emboîter le pas.

Confrontés à une récession qui s'installe ou qui frappe aux portes des principales économies européennes tandis que l'économie américaine donne des signes de plus en plus nets de ralentissement, les marchés d'actions américains empruntent un chemin cahoteux.

Les incertitudes poussent les Bourses dans les bras des traders soucieux de bénéficier des opportunités à court terme qu'offre la volatilité tandis que les investisseurs, plus enclins à une présence de long terme désertent les salles de marchés.

Le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, a flirté à plusieurs reprises avec son niveau du 1er janvier menaçant ainsi d'effacer l'intégralité des gains accumulés depuis le début de l'année. Sa clôture, vendredi, l'a ramené 0,1% en dessous de son niveau d'il y a deux mois.

"Les traders sont ravis d'entrer dans ce marché qui avance et qui recule (...), mais pour l'investisseur moyen, c'est un marché qui emprunte un chemin dont le tracé est incertain", commente Quincy Krosby, stratège marché chez Prudential Financial à Newark, dans le New Jersey.

Selon une enquête réalisée par Reuters, une majorité d'analystes jugent que les chiffres décevants de l'emploi publiés vendredi augmentent les chances de voir la Fed lancer un nouveau cycle d'assouplissement quantitatif destiné à soutenir la croissance.

Il leur faudra toutefois patienter jusqu'à mercredi pour le savoir et dès le lendemain, la Banque du Japon livrera à son tour son diagnostic sur la santé économique de l'archipel nippon.

"Si nous voyons arriver de nouveaux achats d'actifs de la part de la Banque du Japon de nature à déprécier la valeur du yen, le message serait positif pour le court terme pour les Bourses mondiales", estime Brian Jacobsen, stratège en chef en gestion de portefeuille chez Wells Fargo Funds Management à Menomonee Falls, dans le Wisconsin.

Les regards des investisseurs se tourneront également vers Pékin d'où seront publiés les chiffres du produit intérieur brut (PIB) chinois et donneront de précieux indices sur l'état de l'économie de la deuxième économie mondiale.

"Certains informations négatives sont fondées là-dessus et j'anticipe une surprise positive en provenance de la Chine", déclaré Brian Jacobsen.

Des enquêtes montrent que les prévisionnistes anticipent une progression du PIB limitée à 7,6% après une hausse de 8,1% au premier trimestre.

Parmi les autres indicateurs chinois attendus cette semaine, figurent les chiffres de l'inflation, de la croissance des crédits, la balance commerciale et les ventes au détail.

Bien sûr, la situation de l'Europe et l'évolution de la crise de la dette souveraine en zone euro resteront dans les esprits des opérateurs. Après une courte période d'apaisement, dans les jours qui ont suivi le dernier sommet européen, les rendements des dettes italiennes et espagnoles ont repris leur marche en avant, privant presque Madrid et Rome d'accès aux marchés du financement.

Une audition, lundi, du président de la BCE Mario Draghi devant le Parlement européen sera suivie par une réunion des ministres des Finances de la zone euro.

Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant