Wall Street recule avec Wal-Mart et JPMorgan

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en baisse mercredi, les investisseurs ayant mal accueilli la révision à la baisse des prévisions de Wal-Mart, qui a pesé sur le secteur de la distribution, et les résultats de la banque JPMorgan.

L'indice Dow Jones a perdu 157,14 points, soit 0,92%, à 16.924,75. Le Standard & Poor's-500, plus large, a cédé 9,45 points (-0,47%) à 1.994,24 et le Nasdaq Composite a reculé de 13,76 points (-0,29%) à 4.782,85.

Wal-Mart, le numéro un mondial de la grande distribution, a chuté de 10,04%, sa plus mauvaise performance depuis plus de 17 ans, après avoir annoncé que son bénéfice par action pourrait reculer de 12% sur l'exercice fiscal 2017. La capitalisation boursière du groupe a ainsi fondu de plus de 21 milliards de dollars (18,3 milliards d'euros) sur la séance.

Ses concurrents Target et Sears ont cédé respectivement 2,76% et 3,02%. L'indice S&P des biens de consommation courante a reculé de 1,13% et celui des biens de consommation non contrainte de 1,02%.

Le secteur a aussi souffert des statistiques mensuelles des ventes au détail, en hausse symbolique de 0,1% le mois dernier.

"Ce qui se passe actuellement, c'est que le marché est en train de digérer un gros rally", explique Adam Sarhan, directeur général de Sarhan Capital. "Quand on commence à assister à des ventes massives, ce n'est pas bon signe."

FORTUNES DIVERSES POUR LES BANQUES

L'autre recul marquant du jour est celui de JPMorgan Chase & Co, qui a perdu 2,53% au lendemain de la publication de ses comptes du troisième trimestre, inférieurs aux attentes..

Wells Fargo, qui a publié ses comptes avant l'ouverture mercredi, a cédé 0,69%.

Bank of America a au contraire bénéficié de la présentation de ses comptes, bénéficiaires alors qu'ils étaient dans le rouge l'an dernier sur la même période. Le titre a pris 0,77%.

Selon les données Thomson Reuters, le marché anticipe pour l'instant une baisse de 4,2% sur un an des profits du S&P-500 au troisième trimestre, la plus forte depuis six ans.

Sur le Nasdaq, Intel a progressé de 2,37% mais plus que des résultats publiés mardi soir, le titre a profité du feu vert définitif de la Commission européenne au rachat d'Altera pour 16,7 milliards de dollars.

Le fabricant de mémoires SanDisk a bondi de 11,22% après des informations de Bloomberg selon lesquelles le groupe discute d'un éventuel rachat avec Micron Tech et Western Digital.

L'action TripAdvisor s'est envolée de 25,6% après l'annoncé d'un accord commercial avec Priceline (-2,52%) dans la réservation de chambres d'hôtel.

(avec Abhiram Nandakumar à Bangalore, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant