Wall Street: recul sur les mêmes motifs ayant dopé le CAC?

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street (-0,75%) a fini au plus bas après avoir enregistré une poussée haussière assez singulière de -0,2% jusqu'à +0,6% entre 16h30 et 17h37 (le Dow Jones prenant 120 points d'une seule traite après le second mauvais chiffre américain du jour), c'est-à-dire exactement au moment où les places européennes étaient arrachées à la hausse pour des raisons qui étaient tout sauf évidentes (c'est un euphémisme).

Cette hausse des indices américains et européens avait l'apparence d'une 'boucle de rétroaction' (difficile de déterminer lequel était à l'origine de l'autre).

Le recul de 0,75% de Wall Street -qui a ainsi terminé le mois de février sans gain ni perte (+0,34% pour le 'Dow', -0,4% pour le 'S&P') est largement explicable après l'échec du 'G20', la chute de -3% de Shanghai, la hausse du dollar, le PMI de Chicago qui a constitué une vraie déception à 47,6 contre 52,5 estimé, sans parler du recul inattendu des promesses de ventes de logements en janvier (au lieu d'une petite hausse anticipée).

Mais curieusement, ces mêmes éléments négatifs auraient fait grimper les places européennes.

Et si l'explication de la hausse en Europe résidait dans l'initiative de la PBOC (baisse des réserves obligatoires) ou dans la relation purement mécanique avec la progression du pétrole (+3,2% à 33,8 dollars), pourquoi Wall Street n'en a pas profité, contrairement aux séances précédentes ?

Le Dow Jones a notamment été plombé par ExxonMobil avec -2%.

Le panorama était plus que contrasté s'agissant des valeurs pétrolières et parapétrolières.

Il y a bien eu de fortes hausses comme celles de Consol Energy +10%, Newfield +4,3%, Freeport +2,7%, Williams et Marathon Oil +2,2%, Kinder Morgan +1,9%, mais également des baisses tout aussi intenses sur Southwest Energy -9,4%, Chesapeake -3,3%, Apache et Devon -3%, Baker Hugues -2,6%.

Le secteur des 'pharmas' et des 'biotechs' a fini en net repli avec United Health -1,9% puis Biogen -1,95%, Regeneron et Celgene -2,6%, Amgen -3,6%, Mylan -4,4%.

Le Nasdaq a également pâti du repli de Facebook et de Cisco -0,9% et hors catégorie, du plongeon d'Endo avec -21%.

Quelques titres ont surnagé comme Biomarin +2,2%, Viacom +1,7%, Yahoo +1,3%... mais les baisses l'ont très largement emporté.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant