Wall Street rechute avec le pétrole

le , mis à jour à 23:14
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse de 1% jeudi, effaçant ainsi ses gains de la veille, dans un contexte de rechute des cours du pétrole et d'inquiétudes renouvelées au sujet de la conjoncture mondiale, qui incitent les investisseurs à se réfugier vers des valeurs refuge tels que le yen et l'or.

L'indice Dow Jones a cédé 0,98%, soit 174,09 points, à 17.541,96. Le S&P-500, plus large, a perdu 24,75 points, soit 1,2%, à 2.041,91. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 72,35 points (-1,47%) à 4.848,37.

Après avoir gagné 1,58% la semaine dernière, le Dow Jones est en recul de 1,41% à un jour de la fin de cette semaine. Le S&P recule de 1,49% sur la période (contre +1,81%) et le Nasdaq de 1,35% (contre +2,95%).

"Il y a des craintes relatives à un ralentissement économique mondial", a déclaré Michael O'Rourke, chargé de la stratégie chez JonesTrading.

"A mon avis, les intervenants de marché sont d'avis que les débats (des grandes banques centrales) au sujet de taux d'intérêt négatifs ont, à ce stade, fait baisser les retours (...)."

Selon le compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine, les responsables de cette dernière ont débattu en mars de l'opportunité d'un relèvement des taux en avril mais un consensus a émergé sur le fait que les risques émanant du ralentissement de l'économie mondiale nécessitaient une approche prudente.

Les cours du pétrole reculaient de près de 1% au moment de la clôture de Wall Street, effaçant une partie des gains accumulés lors les deux séances précédentes, après des données montrant que la fermeture d'un important oléoduc des Etats-Unis n'avait pas réduit autant que prévu les flux de brut arrivant au principal point de livraison du pays.

Une augmentation des exportations irakiennes a également ravivé les craintes concernant le déséquilibre entre une offre abondante et une demande atone.

BAISSE DES VALEURS FINANCIÈRES

Si le dollar a continué de reculer face au yen, passant à un moment sous la barre des 108 yens pour la première fois depuis 17 mois, il s'est stabilisé face à un panier de devises internationales, ce qui a pu peser sur l'or noir.

Le prix des emprunts du Trésor à 10 ans, également recherchés comme valeur refuge, a augmenté de quelque 0,6%.

L'indice S&P des valeurs financières a accusé la plus forte baisse du jour avec un recul de 1,94%, plombé par la perspective d'une remontée lente des taux d'intérêt.

Goldman Sachs (-3,08%) et JPMorgan Chase (-2,53%) figurent ainsi parmi les plus fortes baisses du Dow Jones.

Verizon Communication a cédé 2,84% après une information de Bloomberg disant que l'opérateur télécoms prévoyait de lancer une première offre sur les activités internet de Yahoo.

L'action Yahoo a fini sur un repli de 1,34% à 36,17 dollars.

Outre les inquiétudes sur la conjoncture mondiale, les acteurs de marché se montrent prudents avant le début, la semaine prochaine, d'une nouvelle saison des résultats.

Selon des données Thomson Reuters, le bénéfice des entreprises faisant partie du S&P 500 devrait baisser en moyenne de 7,4%.

Certains intervenant soulignent cependant que les prévisions ont tellement été revues à la baisse qu'elles laissent place pour de bonnes surprises, ce qui pourrait être un élément de soutien du marché actions.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant