Wall Street rebondit en clôture, prudence avant la Fed

le
0

* Le Dow a gagné 0,82%, le S&P 500 0,63%, le Nasdaq 0,71%

* Indicateurs et fusions-acquisitions ont soutenu la tendance

* Marché prudent avant la réunion de la Fed mardi et mercredi

* S&P près de son pic historique mais sous sa moyenne mobile à 14 jours

par Angela Moon

NEW YORK, 16 décembre (Reuters) - La Bourse de New York a rebondi lundi après son net recul de la semaine dernière, soutenue par de bons indicateurs économiques et des opérations de fusions-acquisitions, dans un marché resté toutefois prudent avant la réunion de la Fed mardi et mercredi.

Le secteur manufacturier a continué de croître aux Etats-Unis en décembre et la productivité non agricole a connu, au troisième trimestre, sa croissance la plus soutenue en près de quatre ans. (voir ID:nL6N0JV2W3 et ID:nL6N0JV2S7 )

Wall Street avait accusé la semaine dernière son plus net recul hebdomadaire depuis le mois d'août, dans la crainte que la Réserve fédérale ne commence dès maintenant à réduire le rythme de ses injections massives de liquidités dans le système.

La publication d'indicateurs solides a conduit un nombre croissant d'intervenants à envisager un dénouement imminent du programme d'assouplissement quantitatif de la Fed, même si la plupart des économistes n'anticipent toujours aucune annonce spectaculaire avant janvier ou mars. ID:nL6N0JU0FZ

L'indice Dow Jones .DJI a gagné 129,21 points, soit 0,82%, à 15.884,57. Le S&P-500 .SPX , plus large, a pris 11,22 points, soit 0,63%, à 1.786,54 points. Le Nasdaq Composite .IXIC a avancé de son côté de 28,542 points (+0,71%) à 4.029,518 points.

Le S&P est passé sous sa moyenne mobile à 14 jours mercredi, signe de faiblesse du marché à court terme, et n'a pas réussi à repassé au-dessus depuis. Néanmoins l'indice de référence des gérants n'est pas loin de son plus haut niveau historique.

La semaine dernière, le Dow Jones et le S&P 500 avaient perdu 1,65% et le Nasdaq 1,52% dans l'inquiétude sur la Fed.

"Je pense toujours que janvier ou mars sont plus probables, mais le courant de prises de profits constaté du 10 au 12 décembre reflète une inquiétude croissante. Les traders devraient s'attendre à beaucoup de volatilité et d'incertitude à l'approche de l'annonce", dit Randy Frederick, chargé du trading actif et des dérivés chez Schwab Center for Financial Research.

"Il n'y a pas de consensus clair sur la question de savoir si les bonnes nouvelles (économiques) sont positives ou négatives pour le marché en ce moment (...)", ajoute-t-il.

L'indice de volatilité VIX .VIX , une mesure de la nervosité du marché, a pris 1,71% à 16,03.

Parmi les opérations de fusions et acquisitions, Avago Technologies AVGO.O a bondi de 9,75% après avoir annoncé l'acquisition du spécialiste des semi-conducteurs LSI LSI.O (38,56%) pour 6,6 milliards de dollars (4,8 milliards d'euros).

De son côté, AIG AIG.N a progressé de 1,11% après avoir déclaré qu'il céderait ses activités de location d'avions à AerCap AER.N , qui a bondi de plus de plus de 33%, pour un montant évalué à 5,4 milliards de dollars environ.

A contrario, Sprint S.N a perdu 1,42%, le Wall Street Journal ayant annoncé que le troisième opérateur mobile des Etats-Unis envisageait une OPA sur T-Mobile TMUS.N (-4,52%), filiale de Deutsche Telekom DTEGn.DE . ID:nL6N0JS3W1

Twitter TWTR.N a reperdu 4,05% après avoir pris 4% en cinq séances, deux brokers - SunTrust Robinson et Wells Fargo - ayant

abaissé leur recommandation sur le titre.

(Juliette Rouillon pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant