Wall Street rebondit après trois séances de baisse

le
0

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé globalement en hausse mardi, marquant un rebond après trois séances de baisse, les investisseurs ayant effectué des achats à bon compte de valeurs internet et des réseaux sociaux après leur forte baisse de ces derniers jours.

Parmi les plus fortes hausses du jour figurent des titres comme Amazon.com, qui a repris 2,93%, Yahoo! qui a gagné 2,3% et Linkedin qui a rebondi de 5,9%.

Toutefois, les valeurs vedettes, notamment les financières, qui venaient de surperformer pendant plusieurs séances, se sont retournées en cours d'après-midi et ont limité la hausse de l'indice Dow Jones. Goldman Sachs a notamment cédé 1,26%.

Le Dow Jones a pris 10,27 points, soit un petit 0,06%, à 16.256,14, le S&P-500, plus large, a gagné 6,92 points, soit 0,38%, à 1.851,96 et le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 33,23 points (+0,81%) à 4.112,99.

Cette journée de hausse fait suite au plus net repli en trois jours du S&P 500 depuis fin janvier et à la plus forte baisse en trois séances du Nasdaq depuis novembre 2011.

TRIMESTRE MOROSE À CAUSE DU FROID

Le S&P, indice de référence des gérants, est repassé au-dessus de sa moyenne mobile à 50 jours qui se situe autour des 1.840 points, un niveau de soutien important.

La saison des résultats trimestriels a démarré cette semaine avec ceux d'Alcoa publiés après la clôture, qui seront suivis par ceux de Bed, Bath & Beyond mercredi. Les financières JPMorgan Chase et Wells Fargo publieront leurs comptes du premier trimestre vendredi.

Les bénéfices des sociétés du S&P 500 sont attendus tout juste en hausse de 1% par rapport au premier trimestre 2013, selon les données de Thomson Reuters. Ces estimations sont en net retrait par rapport à celles du début de l'année lorsque la croissance des profits était attendue à 6,5%.

Selon les entreprises américaines, l'hiver glacial est largement responsable de leurs mauvais résultats, mais les investisseurs tablent sur un net rebond au deuxième trimestre.

Alcoa a pris 0,48% avant de publier après la clôture une perte nette de 178 millions de dollars pour le premier trimestre, du fait de charges de restructuration liées à la fermeture d'usines et à la baisse des cours de l'aluminium.

BlackBerry a gagné 1,27% après qu'un jury fédéral de Floride s'est prononcé en faveur du fabricant de smartphones, dans le cadre d'une action en justice où elle était accusée de violation du droit de propriété par le néerlandais NXP.

Tesla Motors a progressé de 3,83% après avoir annoncé son intention de lancer un service de location de véhicules pour entreprises.

(Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant