Wall Street rebondit à l'ouverture après deux séances de baisse

le
0
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York reprend des couleurs à l'ouverture mardi après deux jours consécutifs de baisse du S&P-500, aidée par la publication des comptes trimestriels d'Alcoa supérieurs aux attentes.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 225,35 points, soit 1,28%, à 17.866,19. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 1,07% à 2.049,99 et le Nasdaq Composite prend 1,24% à 4.722,35.

Le producteur d'aluminium Alcoa a donné lundi le coup d'envoi de la saison des résultats du quatrième trimestre aux Etats-Unis et s'est dit optimiste pour 2015, permettant d'apaiser les craintes des investisseurs sur une baisse durable des prix des matières premières.

Le S&P-500 a reculé au cours de sept des neuf dernières séances et affiche une perte de 0,33% depuis le début de l'année.

"Actuellement les marchés d'actions sont portés par les résultats d'entreprises qui ont souffert des cours du pétrole", commente Terry Sandven de chez U.S. Bank Wealth Management

Selon les données Thomson Reuters, les résultats du quatrième trimestre des entreprises sont attendus en croissance de 3,8% comparé à l'an dernier.

Sur le plan sectoriel, les valeurs pétrolières qui avaient souffert de la chute continue des cours du brut, se reprennent. L'indice sectoriel gagne 0,3%, dans le sillage d'Exxon Mobil (+0,29%) ou de Chevron (+0,51%).

Des valeurs technologiques comme Apple (2,39%) ou Amazon (2,16%), tout comme le distributeur d'électronique Best Buy (1,1%), profitent de relèvements de recommandation.

Goodyear Tire & Rubber abandonne en revanche 4,22%. Le fabricant de pneumatiques a indiqué que se résultats du quatrième trimestre seront légèrement inférieurs à ses objectifs du fait du dollar fort et des conditions d'activité en Europe.

RadioShack s'envole de 28% à 50 cents. Le fonds Salus Capital Parners pourrait voler au secours du distributeur d'électronique grand public en accordant un financement de 500 millions de dollars, rapporte le Wall Street Journal.

Sur le front pétrolier, le Brent de mer du Nord perd 2,89% à 46,06 dollars.

Le dollar de son côté progresse face à un panier de devises de référence, gagnant 0,47%.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant