Wall Street: rebond prudent à la veille du communiqué du FED

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street affichait de bonnes intentions dès les 1ers échanges, la hausse les indices US atteignait rapidement +1,5% et demeurait supérieure à +1,3% vers 21H.

Mais en cette veille de communiqué final de la FED, la prudence l'a emporté et les opérateurs ont un peu réduit la voilure à 1 heure de la clôture.

Au final, les écarts apparaissent plus modestes et les indices US clôturent non loin des 'plus bas du jour': le Dow Jones engrange tout de même +0,9%, le Nasdaq +0,86% et le 'S&P' +1,04% (avec un bon comportement d'ensemble des valeurs financières).

Il n'y a plus aucun suspens concernant un relèvement de taux demain, en revanche, Janet Yellen va devoir rassurer Wall Street en ce qui concerne la gestion du cycle de hausse du loyer de l'argent: il suffit qu'elle écarte le mécanisme d'une hausse 'régulière' (tous les 3 mois par exemple) et s'en tienne au principe de n'agir que lorsque toutes les conditions (inflation, croissance, hausse des salaires) sont réunies... ce qui a peu de chances de se produire si l'activité mondiale ralentit comme le suggère le plongeon du pétrole sous les 38$.

Le baril a bien tenté une remontée (jusque vers 37,85$) mais n'a pu aller plus loin et finit vers 37,1$.

L'indice d'activité 'Empire State' (baromètre de l'industrie manufacturière dans la région de New York) remonte plus vigoureusement que prévu, de -10,7 vers -4,6% (consensus autour de -6) et si le taux global d'inflation ressort inchangé d'un mois sur l'autre en novembre, le taux d'inflation 'core' (hors énergie) progresse de +0,2%.

Il affiche cette même hausse pour le 3ème mois consécutif et il s'inscrit à +2% sur les 12 mois écoulés... mais les salaires horaires ne progressent en revanche que de +1,8% dans l'intervalle.

Le Nasdaq a été soutenu par les 'biotechs' avec Biomarin +5,2%, Regeneron +3,1%, Amgen +2,9%, Gilead +1,5%, vertex +1,4% puis quelques technos plus classiques comme Micron, Citrix et Electronic Arts (+3,8%), Symantec (+3,3%) ou Intel (+2,05%).

La hausse a été freinée par Apple -1,8% et Netflix -1,7%.

Du coté des valeurs liées au pétrole, de nouveau des performances disparates avec Transocean +5,9%, Diamond Offshore +4,7%, Chevron +3,85%, Marathon +3,5%, Halliburton +1,5% puis côté replis Peabody -6,7%, Chesapeake -6%, Kinder Morgan -1%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant