Wall Street réalise sa meilleure semaine de l'année

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street est parvenue à terminer sans grand changement vendredi, en dépit d'une nouvelle glissade des cours pétroliers, de résultats décevants dans le secteur de la distribution et d'une statistique d'inflation qui plaide pour une poursuite du cycle de remontée des taux d'intérêt aux Etats-Unis.

Pour autant, les trois grands indices ont réalisé leur meilleure semaine depuis le début de l'année.

Les futures pétroliers ont, eux, cédé autour de 3,7%, en raison d'une hausse record des stocks de brut américains.

La hausse des prix de détail hors produits alimentaire et énergie a été en janvier aux Etats-Unis la plus forte depuis quatre ans et demi en raison notamment de l'augmentation des loyers et des frais de santé.

Cette statistique "montre que la hausse des pressions inflationnistes internes ne permettra pas à la Fed de laisser encore très longtemps des taux d'intérêt proches de zéro", estime Steve Murphy (Capital Economics).

"Certains des résultats qu'on a eus ces derniers jours du côté des distributeurs n'inspirent pas particulièrement confiance", a observé de son côté Walter Todd (Greenwood Capital Associates).

L'indice Dow Jones a cédé 21,44 points (0,13%) à 16.391,99 points. Le S&P-500, plus large, a laissé 0,05 point à 1.917,78. Le Nasdaq Composite a gagné 16,89 points (0,38%) à 4.504,43.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a progressé de 2,6%, le S&P-500 de 2,8% et le Nasdaq Composite de 3,8%.

Aux valeurs, Applied Materials, en gagnant plus de 7%, a permis au Nasdaq de finir sur un gain modeste.

Le premier équipementier mondial de semi-conducteurs a publié jeudi des résultats en baisse mais meilleurs qu'attendu et a impressionné avec ses prévisions pour le trimestre en cours.

Le secteur des valeurs de consommation des produits n'étant pas de première nécessité, en recul durant une bonne partie de la séance, a finalement gagné 0,33%.

Et ce en dépit des résultats jugés médiocres de la chaîne de grands magasins Nordstrom (-6,73%) et de la société de confection de vêtements de sport VF Corp (-4,4%).

Wal-Mart Stores avait pareillement pesé sur Wall Street jeudi.

(Abhiram Nandakumar et Lewis Krauskopf, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant