Wall Street rassurée par les dernières statistiques

le
0

par Ryan Vlastelica et Alison Griswold

NEW YORK, 25 juin (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse une séance instable, marquée par d'amples fluctuations de ses gains, les statistiques du jour, meilleures que prévu, ayant quelque peu apaisé des investisseurs qui s'interrogent sur l'évolution de la politique de stimulation monétaire de la Fed.

Les commandes de biens durables et les ventes dans l'immobilier neuf de mai, ainsi que la confiance du consommateur de juin et l'indice immobilier Case/Shiller d'avril sont autant d'indicateurs qui sont allés au-delà des attentes des analystes. (voir ID:nL5N0F129M ID:nL5N0EF2S2 ID:nL5N0F12ST )

Les analystes disent que le marché était mûr pour un rebond après le recul substantiel de lundi, qui faisait suite à la pire semaine pour l'indice S&P depuis avril.

Le récent coup de blues du marché est intervenu après que le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke a déclaré mercredi dernier que la banque centrale américaine pourrait commencer à revoir à la baisse son programme de rachats d'actifs plus tard dans l'année avant d'y mettre un terme vers la mi-2014. ID:nL5N0EV484

"C'est frappant comme le marché a réagi à l'excès! Il a été vendu très, trop rapidement et trop fort; traders et investisseurs ont tout jeté", a dit Keith Bliss (Cuttone & Co).

"Il y a pas mal de bonnes opportunités de racheter qui se sont créées ces derniers jours et je pense que les investisseurs vont vouloir en profiter".

L'indice Dow Jones .DJI a gagné 100,75 points, soit 0,69%, à 14.760,31 , tandis que le S&P-500 .SPX a progressé de 14,94 points (0,95%) à 1.588,03. Le Nasdaq Composite .IXIC a gagné 27,13 points (0,82%) à 3;347,89.

Le S&P affiche un gain de 11% depuis le début de l'année mais sa tendance récente a été vers le bas, l'indice tombant au-dessous de ses moyennes mobiles à 14 et 50 jours, ce qui est considéré comme un signe de l'évolution du marché à court terme.

Il avait terminé lundi à son niveau le plus bas depuis le 22 avril après que la banque centrale de Chine eut déclaré que les banques du pays devaient mieux gérer leur trésorerie en raison des craintes de voir la Fed revenir sur ses mesures de soutien à l'économie.

Elle s'est toutefois employée mardi à calmer les craintes sur une possible crise du crédit en se déclarant prête à fournir des liquidités aux banques qui en auraient besoin et à piloter les taux interbancaires vers des niveaux "raisonnables".

ID:nL5N0F1297

La hausse du jour a particulièrement concerné les valeurs de l'immobilier, le secteur étant soutenu non seulement pas les statistiques mais aussi par le constructeur de maisons Lennar

LEN.N , dont les solides résultats attestent selon lui d'une "robuste reprise de l'immobilier".

L'action Lennar a pris 0,7% et celle de son homologue PulteGroup PHM.N 3,9%. L'indice PHLX de l'immobilier .HGX a gagné 1,4%.

A la baisse, Barnes & Noble BKS.N a chuté de plus de 17%, la première chaîne de librairies américaine ayant annoncé une perte nette trimestrielle plus que doublé.

La chaîne de drugstores Walgreen WAG.N a cédé 5,9%, en raiso de résultats inférieurs aux attentes.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant