Wall Street: quelques ventes de précaution avant Doha.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York devrait ouvrir dans le rouge vendredi matin, plombée par les valeurs liées à l'énergie dans le sillage des cours du pétrole brut qui reculent avant la réunion de Doha.

Une demi-heure avant l'ouverture, les 'futures' sur les principaux indices américains accusent des pertes de l'ordre de 0,2%, prémisse d'une ouverture dans le rouge.

Le cours du brut léger américain cède 2,5% à 40,4 dollars alors que la capitale qatarienne doit accueillir dans deux jours les représentants des principaux pays producteurs de pétrole.

'On a récemment touché des plus haut de quatre mois dans un contexte d'optimisme ambiant avant les discussions sur un gel de la production', souligne un spécialiste.

'Mais les économistes estiment la probabilité d'un accord à seulement 50%', rappelle-t-il.

Bonne nouvelle pour l'économie, l'indice Empire State de la Fed de New York a très fortement augmenté ce mois-ci, à 9,6 points après 0,6 point en mars.

Les investisseurs attendent maintenant les chiffres de la production industrielle, qui seront publiés d'ici quelques minutes.

Citigroup a fait état ce matin d'un bénéfice net en baisse pour le 1er trimestre, un repli que la banque explique notamment par des difficultés rencontrées sur les marchés financiers.

Hier, les grands indices américains avaient clôturé sur une note irrégulière à l'issue d'une séance marquée par une forte chute de la volatilité.

A noter qu'il s'agit d'une séance dite des 'trois sorcières', c'est-à-dire l'échéance mensuelle de toute une série de contrats futurs et d'options.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant