Wall Street quasiment stable à l'ouverture dans un marché divisé

le
0

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert lundi sans grand changement dans un marché toujours divisé sur la manière d'apprécier le renforcement de l'économie américaine.

Les investisseurs américains sont partagés entre la satisfaction de voir la première économie du monde gagner du terrain et la crainte de devoir bientôt faire face à des conditions de crédit moins avantageuses. Ils sont de plus en plus nombreux à parier que la Réserve fédérale, encouragée par la solidité de la reprise, relèvera ses taux d'intérêt dès le mois de juin.

Wall Street a bouclé vendredi sa deuxième baisse hebdomadaire d'affilée, l'indice vedette Standard and Poor's-500 subissant son plus net repli sur une séance depuis environ deux mois.

Dans ce contexte, l'indice Dow Jones gagne 55,5 points après quelques minutes d'échanges, soit 0,31%, à 17.911,66. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,22% à 2.075,73 et le Nasdaq Composite prend 0,11% à 4.933,16.

Aux valeurs, General Motors prend 2,5% après avoir annoncé un programme de rachat d'actions de cinq milliards de dollars et un relèvement à venir de son dividende, répondant ainsi à la pression d'actionnaires activistes.

Le groupe de métaux Alcoa perd 4,5% après avoir annoncé l'acquisition du producteur de pièces de titane RTI, poursuivant ainsi sa stratégie visant à investir dans des activités plus rentables, notamment les composants pour l'industrie aéronautique. Le titre RTI s'envole de plus de 40%

Apple avance de 0,8%. Le géant de la technologie, qui fera son entrée dans l'indice Dow Jones le 18 mars, doit présenter dans la journée sa très attendue montre connectée Apple Watch.

(Ryan Vlastelica; Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant