Wall Street: prudent avant des résultats d'Apple conformes.

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street a expédié les affaires courantes dans l'attente des résultats d'Apple.

La lourdeur a dominé, assez nettement à partir de 17h00, mais le repli a été facilement contenu à -0,5% au maximum et la situation s'est stabilisée durant plus de cinq heures.

Au final, les scores reflètent parfaitement la teneur de cette séance avec des scores qui s'étagent entre -0,3% sur le 'Dow', -0,4% sur le 'S&P' et -0,5% sur le Nasdaq (rappel: le Nasdaq-100 avait inscrit la veille un record absolu à 4.911 et reperd 0,4% à 4.890).

Le repli du jour peut s'expliquer en partie par le recul du baril de pétrole de -1,3% vers 49,9 dollars et par une statistique du Conference Board médiocre : son indice de confiance a décroché vers 98,6 contre 103,5 en septembre (au lieu de 100,5 anticipé).

Pas de mauvaise surprise en revanche avec le baromètre mensuel S&P/Case-Shiller des prix de l'immobilier dans les 20 principales métropoles américaines: il s'est inscrit en hausse de +5,1% en août contre +5% en juillet (il était attendu inchangé à +5%)... il a retracé à 0,1 point près son zénith de fin 2006 début 2007.

Le secteur le plus attaqué fut celui des valeurs pétrolières avec des écarts de -1,5% à -4% (pour Chesapeake, -3% sur Anadarko et Noble).

Le point d'orgue de cette journée boursière et qui éclipse tout le reste, ce sont les trimestriels d'Apple: le bénéfice est presque parfaitement conforme aux anticipations à 1,67 dollar par titre contre 1,66 anticipé et le chiffre d'affaire s'est bel et bien contracté.

La chute de -70% des ventes d'iWatch a pesé sur le CA qui est ressorti en baisse de -9%, à 46,85 milliards de dollars, un niveau très proche des 46,95 milliards anticipés ; au quatrième trimestre 2016, Apple prévoit de 76 à 78 milliards de CA contre 75 milliards estimés par le consensus.

Au troisième trimestre, Apple enregistre ainsi le premier recul de son chiffre d'affaires depuis 2001, mais sauve les meubles avec 45,5 millions d'iPhones écoulés au lieu de 44,8 millions anticipés (mais c'était 48 millions au quatrième trimestre 2015), ce qui représente les deux tiers de ses revenus.

Une heure après la publication de ces chiffres, Apple perdait 2,3% à 115,5 dollars contre +0,5% à 118,25 dollars à la clôture de Wall Street.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant