Wall Street prolonge en ouverture sa tendance baissière

le
0
WALL STREET PROLONGE EN OUVERTURE SA TENDANCE BAISSIÈRE
WALL STREET PROLONGE EN OUVERTURE SA TENDANCE BAISSIÈRE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en légère baisse jeudi, prolongeant sa tendance baissière de la veille et subissant encore, quoique modérément, le contrecoup de deux événements économiques majeurs qui n'ont pas contribué à rassurer les boursiers sur la situation économique des Etats-Unis.

La Réserve fédérale a conclu mercredi sa réunion de politique monétaire qui avait débuté mardi en soulignant la faiblesse de l'économie et du marché du travail aux Etats-Unis, faiblesse qui contrecarre son projet de commencer un relèvement des taux d'intérêt d'ici la fin de l'année.

Les marchés ont aussi appris mercredi que la croissance des Etats-Unis avait subi au premier trimestre un coup de frein plus brutal qu'attendu, encore que, de ce point de vue, les choses semblaient s'améliorer.

Cela étant, les écarts sont faibles dans les premiers échanges et les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis, tombées la semaine dernière à leur plus bas niveau en quinze ans, peuvent contribuer à soutenir le marché.

Autre indicateur publié jeudi, les dépenses des ménages qui ont augmenté en mars en dépit d'une stagnation des revenus. Signe encore plus encourageant, l'épargne, même si elle a fléchi, reste élevée et susceptible d'alimenter les dépenses futures.

"Je pense qu'on verra des indicateurs plus sympathiques au deuxième trimestre; avec des inscriptions au chômage au plus bas depuis quinze ans, on peut parier qu'il y a bien un renforcement du marché du travail, un point primordial pour la Fed", dit Mark Luschini (Janney Montgomery Scott).

L'indice Dow Jones perd 0,10% à 18.020,65 points. Le Standard & Poor's 500 recule de 0,10% à 2.104,76 et le Nasdaq Composite cède 0,22% à 5.012,83.

Aux valeurs, Exxon Mobil gagne 0,5% après avoir annoncé une baisse moins forte que prévu de son bénéfice trimestriel.

Teva, qui tente de mettre la main sur son concurrent Mylan, a relevé sa prévision de bénéfice annuel après avoir enregistré au premier trimestre une hausse du bénéfice supérieure aux attentes.

Son ADS coté à Wall Street progresse de 1,5%.

Time Warner Cable, qui semblerait prêt à fusionner avec Charter Communications, a publié un résultat inférieur au consensus au premier trimestre mais le titre est stable.

(Tanya Agrawal, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant