Wall Street, prête à faire une pause, vers une ouverture à la baisse

le
0

La Bourse de New York s'orientait vers une ouverture à la baisse mercredi, après plusieurs séances consécutives de hausse, surveillant toujours les décisions du président élu Donald Trump et en attendant une série d'indicateurs.

Vers 13H00 GMT (14H00 à Paris), le contrat à terme sur l'indice Dow Jones Industrial Average, qui donne une indication de son évolution, reculait de 0,28% dans les échanges électroniques, celui sur le SP 500 de 0,33% et celui sur le Nasdaq, à dominante technologique, de 0,37%.

Wall Street avait terminé dans le vert mardi et le Dow Jones a atteint un nouveau record, profitant de bons indicateurs américains et de l'espoir d'un plan de relance budgétaire après l'élection de Donald Trump.

Mercredi, "les marchés américains s'apprêtent à ouvrir dans le rouge avec toujours sur le devant de la scène la future présidence Trump", note Jasper Lawler de CMC Markets.

"Il y a eu beaucoup de brouhaha autour des nominations pour la future administration de Donald Trump", qui prendra ses fonctions fin janvier, "et autour des changements dans son équipe actuelle", relève-t-il.

Les discussions pour la formation de l'équipe du président élu sont "à couteaux tirés", selon la chaîne d'informations CNN, ou encore "chaotiques" selon le New York Times. Plusieurs proches de Donald Trump, dont le haut conseiller à la Sécurité nationale Mike Rogers, ont aussi décidé de quitter mardi l'équipe de transition.

"Une transition désordonnée n'apparait pas de bon augure pour le passage de Trump à la Maison Blanche et que cela suscite des inquiétudes est compréhensible, même si c'est probablement encore un peu prématuré", ajoute-t-il.

Du côté des indicateurs sont attendus les prix à la production et la production industrielle en octobre, les chiffres sur les stocks hebdomadaires de produits pétroliers aux Etats-Unis ainsi que les flux de capitaux investis à long terme en septembre.

Plusieurs responsables de la Réserve fédérale doivent aussi prendre la parole, dont les présidents des antennes de Minneapolis Neel Kashkari et de Philadelphie Patrick Harker.

Sur le front des valeurs, la chaîne de magasins Target bondissait de 8,12% dans les échanges électroniques après avoir fait part de résultats supérieurs aux attentes pour le troisième trimestre et avoir relevé ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

jum/fpo/eb


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant