Wall Street portée par les résultats des grands noms en clôture

le
0
Wall Street portée par les résultats des grands noms en clôture
Wall Street portée par les résultats des grands noms en clôture

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - Les valeurs américaines ont terminé pour la plupart en légère hausse vendredi, le Dow Jones ayant bénéficié des résultats solides de plusieurs grands noms de la cote tels Microsoft, General Electric et McDonald's, mais le repli du secteur technologique a pesé sur le Nasdaq.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 0,5%, soit 65,16 points, à 13.029,26. Le S&P-500, plus large, a pris 1,61 point, soit 0,12%, à 1.378,53.

Le Nasdaq Composite a en revanche cédé 7,11 points (0,24%) à 3.000,45, plombé notamment par SanDisk, qui a lâché plus de 11% après un avertissement sur son chiffre d'affaires. Le repli d'Apple (-2,46%) a également pesé.

Sur la semaine, le Nasdaq a reculé de 0,4%, mais le Dow Jones a progressé de 1,4% et le S&P 500 de 0,6%, encouragés par le bon démarrage de la saison des résultats.

Sur les 121 sociétés du S&P 500 ayant publié leurs trimestriels à la date de vendredi, 81% ont dépassé les attentes de Wall Street, d'après des données Thomson Reuters.

Microsoft a terminé en tête des hausses du Dow Jones, bondissant de 4,5% après avoir fait état jeudi d'un bénéfice supérieur au consensus, les ventes de PC s'étant révélées meilleures que prévu.

SanDisk a lâché 11,27% à 35,91 dollars. Le fabricant de mémoires a dit prévoir un chiffre d'affaires nettement inférieur aux attentes de Wall Street au deuxième trimestre, en raison de la baisse des prix dans le secteur.

Dans son sillage, l'indice du secteur des semi-conducteurs a reculé de 2,38% sur la séance. Apple a perdu 2,46% à 572,98 dollars.

SAISON DES RÉSULTATS ENCORE BONNE

General Electric a terminé en hausse de 1,1%. Le premier conglomérat industriel américain a publié un bénéfice et un chiffre d'affaires meilleurs que prévu au premier trimestre, grâce à une forte demande d'équipements énergétiques et de matériel ferroviaire.

McDonald's a pris 0,7%. Le numéro un mondial de la restauration rapide a publié des résultats trimestriels en hausse, portés par des ventes solides dans ses restaurants aux Etats-Unis.

"Hier il y a eu certaines inquiétudes de voir McDonald's rater le consensus, mais il l'a atteint et a affiché une forte croissance de ses ventes à magasins constants. GE a battu les prévisions. Dans l'ensemble, la saison des résultats continue d'être bonne", commente Peter Jankovskis pour OakBrook Investments LLC.

Le conglomérat industriel Honeywell International a publié de son côté des résultats trimestriels en progression et a revu à la hausse ses objectifs financiers annuels. Le titre a terminé en hausse de 2,4% à 59,39 dollars.

Schlumberger a pris 2,7%. Le groupe de services pétroliers a publié au premier trimestre un bénéfice net en hausse de 39% à 1,31 milliard de dollars, ou 97 cents par action.

A Wall Street comme sur les Bourses européennes, les investisseurs attendaient par ailleurs d'être rassurés sur les capacités du Fonds monétaire international (FMI) à mobiliser de nouveaux fonds pour contenir la crise de la zone euro.

Le Groupe des Vingt (G20) s'est engagé dans la soirée à accorder au Fonds monétaire international (FMI) plus de 430 milliards de dollars de ressources supplémentaires, faisant ainsi plus que doubler sa capacité de prêt.

Natalie Huet pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant