Wall Street: plombé par le baril et doutes sur stratégie FED

le
0

(CercleFinance.com) - Wall Street efface la quasi totalité de ses gains de lundi soir: la totalité pour le Dow Jones qui lâche -1,4% et le 'S&P' avec -1,5%; le Nasdaq limite la casse à -1,1% après +1,7% la veille.

Wall Street s'était emballé à la hausse hier soir pour un discours 'colombe' de Lael Brainard qui avait écarté le risque de hausse de taux dès ce 21/09.

Mais les opérateurs s'interrogeant désormais sur les intentions de la Fed d'ici fin 2016 et surtout 2017... où le rythme de la hausse de taux pourrait s'accélérer.

Mais faute de statistiques ou de déclarations de membres de la FED, les opérateurs ont focalisé leur attention sur le pétrole qui a chuté de plus de 2,5% en séance, suite à une enquête de l'AIE qui anticipe un ralentissement de la demande au 2ème semestre 2016 puis en 2017.

Le recul de Wall Street aurait pu s'avérer beaucoup massif sans la hausse de +2,4% du N°1 Apple (en terme de capitalisation) qui bénéficie de 'fuites' sur des précommandes massives de l'i-Phone7 (après avoir refusé de donner des indications dans un 1er temps).

Les pétrolières ont lourdement chut dans le sillage du baril (-2,3% sur le NYMEX à 45,25$): NrEnergy et Chesapeake -8,4%, Murphy Oil -7,5%, Marathon -7,3%, Noble -5,3%, Transocean et Southwest Nrj -5%, Devon -4,7%, Hess, Cymarex Cabot Oil -4,2%, Apache, Conoco et Diamond Offshore -4%, Range -3,5%... puis Chevron -2,7% et Exxon -2,4%.

Au sein du Nasdaq, les plus lourds dégagements ont pesé sur Viacom -3,4%, Netflix -3%, Vertex -2,8%, Congnizant et Biomarin -2,6%, Incyte -2,4%, Micron -2,35%, Mondelez -2%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant