Wall Street: peu de changement attendu malgré le pétrole.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York devrait ouvrir sans grand changement mercredi matin, les investisseurs ne se montrant pas particulièrement impressionnés par la vigoureuse remontée du pétrole.

Une demi-heure avant l'ouverture, le contrat futur sur le S&P 500 progresse de 0,2%, mais le Nasdaq 100 Future reste scotché à son point d'équilibre.

Les opérateurs semblent hésiter à pousser plus en avant les principaux indices américains après leur récente série de records.

Le Dow Jones n'a engrangé qu'un gain symbolique de 0,1% hier, mais le Nasdaq (+0,2%) a réussi à se hisser au-delà des 5400 points pour inscrire un nouveau plus haut historique à 5404 points.

Sur le marché pétrolier, le contrat futur sur le baril de brut léger américain s'envole de 7,2% à 48,5 dollars en attendant le terme de la réunion que l'OPEP organise ce jour à Vienne.

'C'est vraiment le 'trade' du jour', commente un professionnel.

'Certains commencent à penser qu'une issue favorable pourrait envoyer le baril au-dessus des 50 dollars', prévient-il.

La conférence semble pour l'instant s'annoncer sous des augures positifs, avec la perspective de concrétiser la promesse, effectuée fin septembre depuis Alger, de limiter les quotas des pays producteurs.

Sur le front statistique, le cabinet de services aux entreprises ADP a comptabilisé 216.000 créations de postes dans ce secteur en novembre aux Etats-Unis, beaucoup plus que ce qu'attendait le consensus (160.000).

Les dépenses des ménages ont, elles, augmenté de 0,3% en octobre, après une hausse de 0,7% au titre du mois de septembre (chiffre révisé de 0,5%).

Le consensus tablait en l'occurrence sur une progression de 0,5%.

Les investisseurs attendent désormais l'indice PMI de Chicago, les promesses de ventes de logements et les stocks de pétrole qui paraîtront dans le courant de la matinée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant