Wall Street - Peu de bonnes affaires en vue dans la distribution

le
0
 (Répétition sans changement d'une dépêche transmise dimanche) 
    par Noel Randewich 
    SAN FRANCISCO, 28 novembre (Reuters) - Même si le 
consommateur américain devrait dépenser un peu plus durant les 
fêtes de fin d'année, les bonnes affaires dans le secteur de la 
distribution risquent de se faire rares à Wall Street car les 
perspectives de croissance de certaines des grandes enseignes ne 
vont pas de soi. 
    Best Buy  BBY.N , Kohls  KSS.N  ou encore Macy's  M.N , 
attaqués après une performance jugée décevante durant cette même 
période de l'année en 2015, se sont bien redressés ces derniers 
temps dans l'espoir qu'une économie plus entreprenante attirera 
davantage de clients dans leurs magasins. 
    Les avancées de la distribution ont contribué ces derniers 
jours aux gains record de l'indice S&P-500  .SPX . 
    La Fédération nationale de la distribution (NRF) prévoit une 
hausse du chiffre d'affaires de 3,6% pour la totalité de la 
période des fêtes de fin d'année contre 3,2% en 2015, ce qui 
était bien en deçà de sa prévision d'une croissance de 3,7%. 
  
    Certains investisseurs estiment que les anticipations d'une 
meilleure "holiday shopping season" sont déjà intégrées dans les 
cours. Rien qu'en novembre, les actions Best Buy et Macy's ont 
gagné chacune plus de 20%, tandis que l'action Kohl réalise son 
meilleur mois depuis plus de 16 ans avec une hausse de 25%. 
    "Nous ne pensons pas que de meilleures ventes se traduiront 
forcément par de la surperformance pour les secteurs de la 
consommation mais nous estimons qu'elles seront suffisamment 
bonnes pour ne pas effrayer le marché", constate Burt White, de 
LPL Financial. 
    Un échantillon de 15 grands distributeurs très actifs durant 
le Black Friday, que ce soit des chaînes de magasins physiques 
ou le géant d'internet Amazon.com  AMZN.O , ont dégagé un 
rendement de 12% en moyenne cette année, dividende inclus, 
suivant des données de Thomson Reuters.  
    Le secteur de la distribution bénéficie aussi des 
anticipations d'une baisse des impôts durant la future 
présidence de Donald Trump. 
    Depuis l'élection de ce dernier à la présidence des 
Etats-Unis le 8 novembre, le fonds indiciel SPDR S&P Retail 
 XRT.P  surperforme la plupart de ses pairs avec un gain de 
12,2%, tandis que la hausse de l'indice S&P-500 durant cette 
période est d'un peu plus de 3%.   
    C'est pourquoi il devient plus difficile de faire de bonnes 
affaires, selon Joseph Feldman, analyste de Telsey Advisory 
Group, qui recommande Home Depot  HD.N , qui tire parti d'un 
marché de l'immobilier solide, et Dick's Sporting Goods  DKS.N , 
avantagé par la récente faillite de son concurrent Sports 
Authority. 
     
    Rapport de marché de Wall Street de vendredi:   
     
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant