Wall Street: peu affecté par les taux, le pétrole rebondit.

le
0

(CercleFinance.com) - Peu de mouvements sur les actions ce lundi, mais confirmation de la dégradation des marchés obligataires et de la sous-performance des valeurs phares du Nasdaq-100 par rapport au Dow Jones.

La fin de la journée a été marquée par un rebond de +3% du cours du baril de WTI sur un plancher de 42,2 dollars jusque vers 43,7 dollars (et 43,5 dollars en clôture).

Les indices ont fluctué dans d'étroites limites comme en témoigne la stabilité du 'Dow' (+0,1% et nouveau record absolu de clôture) et surtout du 'S&P' à 2.164 (-0,01%).

Le Nasdaq Composite a cédé 0,35% et le Nasdaq-100 -1% à 4.700, dans le sillage d'Alphabet-C -2,3%, Apple -2,5%, Amazon -2,76%, Facebook -3,3% et... Netflix -1,5% (qui complète l'acronyme 'FANGA', les valeurs les plus incontournables du moment).

Les anticipations inflationnistes ont continué d'affecter la courbe des taux, le 'deux ans' a testé le seuil des 1%, le 'cinq ans' a débordé les 1,6%, le 'dix ans' s'est dégradé jusqu'à 2,3% et a clôturé à 2,263%.

Cela n'a pas empêché les valeurs bancaires et financières de se distinguer pour la quatrième séance consécutive avec JP Morgan +3,7%, Travelers et Goldman Sachs +2,6%... mais également Zions Bancorp +4,2%, Regions Financial +6,6%.

Parmi les valeurs pétrolières, certaines ont semblé avoir testé des supports et rebondi. L'une s'est détachée avec un score fleuve : Southwest Energy +9,3%, devant NRG Energy +5,6%, Range Resource +5,1%, Nal Oilwell +4,7%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant