Wall Street: pas de redressement prévu dans l'immédiat.

le
0

(CercleFinance.com) - Après sa chute de la veille, Wall Street risque bien d'aligner une nouvelle séance de baisse mardi, les investisseurs redoutant toujours une éventuelle contagion du malaise économique chinois au reste de la planète.

Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats à terme sur les indices américains accusent des pertes de 0,2%, prémisse d'une ouverture prudente.

Autre facteur de stress, les incertitudes sur la santé de l'économie chinoise entraînent un nouveau reflux du pétrole (-0,1% à 36,7 dollars) qui devrait pénaliser à son tour les valeurs énergétiques.

'Le fait que les marchés d'actions asiatiques se soient stabilisés dans la nuit - au moins pour le moment - devrait quand même aider', commente un trader.

'On espère surtout que cette deuxième séance de l'année ne sera pas aussi folle que celle d'hier', ajoute-t-il.

Une forte pression baissière s'était exercée durant de longues heures hier à Wall Street, mais les ventes ont été correctement absorbées, ce qui a même encouragé quelques rachats à bon compte sur Apple.

D'importants seuils techniques ont été préservés au final, comme celui des 17.000 points sur le Dow Jones, mais aussi les 4900 points sur le Nasdaq et les 2000 points sur le S&P 500.

A noter par ailleurs que le VIX a fait un bond de 25% avant que son envol se retrouve divisé par deux à 14% à 20,8, loin du plafond technique décisif des 24 points.

Aucun indicateur économique important ne figure à l'agenda du jour, mais le calendrier s'animera demain avec l'enquête ADP sur l'emploi privé, la balance commerciale, les commandes à l'industrie et l'ISM des services.

Le point d'orgue viendra néanmoins vendredi avec la parution du rapport officiel sur l'emploi pour le mois de décembre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant