Wall Street ouvre sur une note hésitante

le
1
WALL STREET HÉSITE À L'OUVERTURE
WALL STREET HÉSITE À L'OUVERTURE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a débuté sur note hésitante, tiraillée entre, d'un côté, l'impact positif d'un indicateur manufacturier américain à son plus haut niveau depuis un an et demi et l'engagement de la Chine à acheter de la dette en zone euro, de l'autre, une production industrielle décevante.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perd 0,21% à 12.850,80 points. Le Standard & Poor's, plus large, prend 0,06% à 1.351,28 points tandis que le composite du Nasdaq avance de 0,33% à 2.941,25 points.

La croissance manufacturière s'est accélérée en février dans l'Etat de New York pour atteindre son plus haut niveau depuis un an et demi, a annoncé la Réserve fédérale de New York.

Toutefois, des statistiques jugées décevantes de production industrielle américaine ont limité les gains.

Le sentiment de marché est également refroidi par une information selon laquelle des responsables de la zone euro étudient comment retarder certaines parties ou l'intégralité du deuxième plan d'aide à la Grèce, si possible jusqu'à après les élections prévues pour avril.

"On ne peut pas savoir ce qui peut se passer, avec un gouvernement grec instable et des mesures impopulaires auprès des citoyens grecs", commente Cort Gwon, responsable de la stratégie chez HudsonView Capital Management à New York.

Kellogg s'adjuge près de 4% après l'annonce du rachat de la marque de chips Pringles à Procter & Gamble pour 2,7 milliards de dollars en numéraire.

En revanche, le développeur de jeux pour réseaux sociaux Zynga chute de plus de 10% après l'annonce d'une perte de 435 millions de dollars au quatrième trimestre 2011.

Les investisseurs attendent encore la publication de l'indice immobilier NAHB de février et le compte rendu de la réunion du FOMC des 24-25 janvier dans la journée.

Juliette Rouillon pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marshaka le mercredi 15 fév 2012 à 17:01

    Allez, une rumeur ce soir vers 21H30 et les indices de wall street vont monter jusqu'au ciel. Ca n'étonne personne que les indices flambent sur une rumeur et ne dégonfle pas en même temps qu'elle ?