Wall Street ouvre sans grand changement

le
0
WALL STREET OUVRE SUR UNE NOTE STABLE
WALL STREET OUVRE SUR UNE NOTE STABLE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert sur une note stable lundi, plusieurs opérations de fusion et acquisitions annoncées dans la matinée n'ayant pas convaincu les investisseurs de poursuivre leur frénésie d'achats qui a poussé les principaux indices à enchaîner les records.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 16,62 points, soit 0,10%, à 16940,90. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,04% à 1950,28 points et le Nasdaq Composite prend 0,03% à 4322,63 points.

Sur les douze dernières séances, le S&P 500 a clôturé dix fois en hausse, dont six fois à de nouveaux plus hauts. L'indice a été soutenu vendredi par l'annonce d'une nouvelle amélioration de l'emploi en mai, reflet de la poursuite de la reprise aux Etats-Unis.

Si la tendance haussière reste intacte à Wall Street, les intervenants pourraient avoir besoin de catalyseurs frais pour maintenir l'élan.

L'indice de la volatilité CBOE, qui mesure l'inquiétude des investisseurs, gagne 4,1% après être tombé vendredi à son plus bas niveau depuis février 2007.

Merck cède 0,8% 57,33 dollars. Le groupe pharmaceutique a annoncé lundi une OPA amicale d'environ 3,85 milliards de dollars sur Idenix Pharma, spécialisé dans les traitements de l'hépatite C. Idenix Pharma s'envole de 231% à 23,97 dollars.

Tyson Foods perd 2,21% après avoir annoncé lundi une offre "unilatérale et contraignante" de 8,55 milliards de dollars sur Hillshire Brands, dette comprise, damant ainsi le pion à Pilgim's Pride qui était aussi en lice pour reprendre le fabricant des saucisses Jimmy Dean.

A la hausse, le distributeur discount Family Dollar grimpe de 15%, l'entrée annoncée vendredi du raider Carl Icahn à son capital ayant relancé les rumeurs de fusion avec Dollar General qui lui-même s'adjuge 11%. ()

Pour sa première cotation en tant qu'entité indépendante, le groupe de presse Time, scindé de Time Warner, a ouvert en baisse de 2% à 23,05 dollars.

Le titre Apple grignote 0,28% à 92,47 dollars, au premier jour de l'entrée en vigueur du fractionnement de l'action à hauteur de sept pour une.

(Ryan Vlastelica, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant