Wall Street ouvre peu changée, Starwood Hotels en vedette

le
0
WALL STREET OUVRE PEU CHANGÉE APRÈS UN LONG WEEK-END PASCAL
WALL STREET OUVRE PEU CHANGÉE APRÈS UN LONG WEEK-END PASCAL

(Reuters) - Wall Street a ouvert sur une note peu changée lundi après le long week-end de Pâques, dans un marché encouragé par l'annonce d'une légère hausse des dépenses de consommation aux Etats-Unis en février avant d'autres statistiques à venir cette semaine.

Si les dépenses ont progressé de 0,1%, comme attendu, l'inflation mesurée par l'indice PCE a ralenti, ce qui ne plaide pas en faveur d'une accélération des hausses de taux de la part de la Réserve fédérale.

L'indice Dow Jones avance de 5,72 points ou 0,03% à 17.521,45 points après 10 minutes d'échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse également de 0,03%, à 2.036,55 points, alors que le Nasdaq Composite reflue de 0,16% à 4.765,73 points.

Le marché, en quête de nouveaux éléments d'impulsion, avait déjà fini stable jeudi avant le congé du Vendredi saint mais il a baissé sur l'ensemble de la semaine écourtée, mettant fin à une série de cinq semaines de rebond. Le S&P-500 a cédé 0,7% sur quatre séances, revenant en territoire négatif (de 0,4%) depuis le 1er janvier.

Publiés vendredi, les chiffres définitifs du produit intérieur brut du quatrième trimestre ont montré que la croissance américaine a ralenti en fin d'année mais pas autant que précédemment estimé.

La semaine qui commence sera marquée par d'autres indicateurs avec en point d'orgue les chiffres des créations d'emplois de mars, publiés vendredi.

Sur le front des valeurs, Starwood Hotels & Resorts gagne 2,4% à 84,08 dollars. Le groupe hôtelier a annoncé peu avant l'ouverture avoir reçu une offre d'achat améliorée du chinois Anbang Insurance Group le valorisant à 82,75 dollars par action, mais il continue de lui préférer un rapprochement avec Marriott International, qui a lui-même relevé sa proposition la semaine dernière.

Le groupe de cosmétiques Avon Products grimpe de 4,9% à 4,49 dollars après l'annonce d'un accord avec l'investisseur activiste Barington Capital sur la nomination d'un administrateur indépendant. Le groupe, qui tiendra son assemblée générale le 26 mai, a vu son cours de Bourse fondre de près de moitié sur les 12 derniers mois.

A la baisse, le distributeur de jeux vidéo GameStop trébuche de 4% à 29,03 dollars après avoir communiqué jeudi soir des prévisions de résultats inférieures aux attentes des analystes.

Sur le Nymex, les cours du pétrole cèdent du terrain dans des volumes faibles en l'absence de direction des marchés européens fermés pour le lundi de Pâques. Le contrat mai sur le Brent de mer du Nord abandonne 0,84% à 40,10 dollars après avoir reculé de 2% la semaine dernière, sa première baisse hebdomadaire en cinq semaines.

(Abhiram Nandukamar à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant