Wall Street ouvre peu changée, le Dow freiné par McDonald's

le
0
WALL STREET OUVRE SANS GRAND CHANGEMENT
WALL STREET OUVRE SANS GRAND CHANGEMENT

(Reuters) - Wall Street a ouvert sur une note prudente mardi, dans l'attente de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale et des résultats d'Apple après la clôture.

L'indice Dow Jones grappille 8,28 points ou 0,04% à 18.501,34 points dans les premiers échanges, au lendemain d'un repli de 0,42%. Le Standard & Poor's 500, plus large, avance de 0,14% à 2.171,44 points et le Nasdaq Composite gagne 0,19% à 5.107,21.

Les intervenants n'attendent aucune décision majeure de la Fed, dont la décision de politique monétaire sera annoncée à 14h00 heure locale mercredi.

Selon le baromètre FedWatch de CME Group, les traders situent à 18,7% la probabilité d'un relèvement de taux lors de la prochaine réunion monétaire en septembre, et à 42,8% en décembre, après la série d'indicateurs conjoncturels solides publiés récemment aux Etats-Unis.

Ces indicateurs positifs et des résultats de sociétés meilleurs que prévu ont porté le Dow Jones et le S&P-500 à de nouveaux records ces dernières semaines, avec des valorisations qui rendent maintenant les investisseurs plus circonspects.

Sur les 129 sociétés du S&P dont les résultats étaient connus lundi, 68% ont battu le consensus, à comparer à une moyenne historique de 63%, selon les données de Thomson Reuters.

Les publications se poursuivent mardi avec des déceptions de McDonald's et 3M, deux composantes du Dow Jones qui perdent respectivement 3% et 0,8% en début de séance.

A l'inverse, United Technologies et DuPont soutiennent le Dow avec des gains de plus de 1% après leurs résultats meilleurs que prévu.

Aux technologiques, Texas Instruments bondit de 5,93% à 70,15 dollars après avoir communiqué lundi soir des prévisions nettement supérieures aux attentes pour le trimestre en cours.

Apple fait du surplace et Twitter abandonne 0,8% avant leurs résultats attendus à la clôture.

Netflix se distingue avec une hausse de près de 5%. L'un des administrateurs du spécialiste de la vidéo en ligne, Jay Hoag, a révélé dans un avis financier avoir acheté 600.000 titres à un prix compris entre 85,50 et 87,68 dollars, profitant ainsi de la récente baisse du cours pour se renforcer.

(Yashaswini Swamynathan, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant