Wall Street ouvre peu changée

le
0
WALL STREET ÉVOLUE PEU DANS LES PREMIERS ÉCHANGES
WALL STREET ÉVOLUE PEU DANS LES PREMIERS ÉCHANGES

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert sans grande tendance lundi, dans un marché désireux de marquer une pause après deux semaines de hausse et dans l'attente d'un indicateur sur le marché immobilier à 15h00 GMT.

L'indice Dow Jones avance de 10,46 points ou 0,06% à 16.488,87 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, au point mort, abandonne 0,27 point ou 0,01% à 1.841,13 points et le Nasdaq Composite cède 6,36 points (0,15%) à 4.150,24 points.

Le S&P-500 a progressé de 3,7% sur les deux semaines écoulées, sa meilleure quinzaine depuis le mois de juillet, après l'annonce par la Réserve fédérale d'un début de retrait de ses mesures de soutien rendu possible par l'amélioration de la situation économique.

Depuis le début de l'année, l'indice de référence des gérants américains a engrangé 29,1%, en route pour sa meilleure performance annuelle depuis 1997. Le Dow Jones a gagné de son côté 25,8% et le Nasdaq a bondi de 37,7%.

"La hausse a dépassé toutes les attentes et ce malgré une économie certes en amélioration mais toujours au ralenti", observe Andre Bakhos, chez Janlyn Capital à Bernardsville (New Jersey).

"La question est de savoir ce qu'on fait après, est-ce qu'on mise déjà sur 2014 ou on reste sur la défensive?"

Les investisseurs attendent, une demi-heure après l'ouverture, la statistique des promesses de vente dans l'immobilier, avec une hausse prévue de 1,0% en novembre.

Les volumes devraient être faibles à l'approche du congé du Nouvel An mercredi, ce qui pourrait accroître la volatilité.

Sur le front des valeurs, le fabricant de pneus Cooper Tire & Rubber rétrograde de 2,48% après avoir renoncé à son projet de fusion avec l'indien Apollo Tyres.

A la hausse, le fabricant de chaussures Crocs bondit de 12,90%. Le groupe de capital-investissement Blackstone Group va investir 200 millions de dollars dans l'entreprise, moyennant une participation de 13%.

Aux technologiques, Twitter poursuit sa correction, cédant encore 7,45% après son plongeon de 13% vendredi. Le titre du site de micro-blogging avait pratiquement triplé de valeur depuis ses débuts en Bourse le 7 novembre au prix de 26 dollars.

Chuck Mikolajczak, Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant