Wall Street ouvre en repli, scepticisme face à l'accord européen

le
0

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

NEW YORK, 12 décembre (Reuters) - Wall Street a ouvert en nette baisse lundi, dans le sillage des Bourses européennes, les investisseurs doutant de la capacité de l'accord européen négocié la semaine dernière à contenir efficacement la crise de la dette.

Dans les premiers échanges, le Dow Jones .DJI perdait 1,0% (124 points) à 12.060 points. Le Standard & Poor's .SPX , plus large, cédait 1,2% (15 points) à 1.240 points tandis que le composite du Nasdaq .IXIC reculait de 1,5% (39 points) à 2.607.

"Les marchés s'interrogent sur l'accord conclu la semaine dernière", commente Peter Cardillo, chef économiste pour Rockwell Global Capital à New York. "Il est certainement positif à long terme mais à court terme il ne corrige pas la situation."

L'agence Moody's a annoncé lundi qu'elle réexaminerait les notes des pays de l'Union européenne au premier trimestre 2012, le sommet de Bruxelles n'ayant selon elle pas produit de résultat décisif et laissant la zone euro exposée à de nouveaux chocs. (voir ID:nWEA5092 )

Standard & Poor's a également accentué la pression sur la zone euro, son chef économiste pour l'Europe estimant qu'elle n'a plus beaucoup de temps pour résoudre ses problèmes de dette et qu'un nouveau choc financier pourrait être nécessaire pour faire bouger les lignes. ID:nL6E7NC27W

Dans le sillage des valeurs financières européennes, les valeurs bancaires américaines se replient dans les premiers échanges. Bank of America Corp BAC.N cède 2,7%, JP Morgan Chase JPM.N 2,9%, Citigroup C.N 4,5%.

Intel INTC.O recule de près de 4% après avoir averti que son chiffre d'affaires du quatrième trimestre serait inférieur aux prévisions en raison d'une pénurie de disques durs.

ID:nL6E7NC2YB

(Rodrigo Campos, Natalie Huet pour le service français, édité par Nicolas Delame)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant