Wall Street ouvre en légère hausse pour une séance raccourcie

le
0

Wall Street a ouvert en légère hausse vendredi en l'absence de nombreux investisseurs pour une séance raccourcie après Thanksgiving, l'attention se portant essentiellement sur le secteur de la distribution pour le "Black Friday": le Dow Jones gagnait 0,22% et le Nasdaq 0,03%.

Vers 14H50 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average gagnait 41,40 points à 19.124,58 points, toujours proche de niveaux record, et le Nasdaq, à dominante technologique, 1,62 point à 5.382,29 points. L'indice élargi S&P 500 avançait de 3,25 points, soit 0,15%, à 2.207,97 points.

Mercredi, précédente journée d'échanges, la Bourse de New York avait fini sans tendance, calme mais bien disposée face à une salve encourageante d'indicateurs: le Dow Jones avait gagné 0,31%, battant un record, et le Nasdaq avait perdu 0,11%.

Désormais, Wall Street "garde sa récente tendance à la hausse et aucun élément négatif n'est de nature à altérer cette ambiance positive", ont résumé dans une note les experts de Briefing. "La séance devrait être l'une des plus limitées de l'année en matière d'échanges."

Au lendemain d'une séance de clôture pour Thanksgiving, de nombreux investisseurs continuaient à déserter la Bourse, qui devait fermer à 18H00 GMT, soit trois heures plus tôt que d'habitude.

En conséquence, il apparaissait bien improbable que des bouleversements aient lieu sur des marchés américains qui flambent à des records depuis deux semaines et demie à la suite de l'élection inattendue du républicain Donald Trump à la présidence américaine.

"Aujourd'hui (vendredi), il vaut mieux aller faire du shopping", ont conclu les experts de Briefing.

De fait, le lendemain de Thanksgiving ("Black Friday") est l'occasion de soldes importantes et c'était probablement sur ce terrain-là que les quelques investisseurs présents à Wall Street pouvaient aller chercher des élements à digérer.

"Tous les regards sont tournés vers les ventes du +Black Friday+ au moment où les distributeurs cherchent à redevenir rentables à l'approche de la période la plus active de l'année", a prévenu Michael Hewson de CMC Markets.

- Johnson & Johnson monte -

Parmi les grands acteurs classiques de la distribution américaine, les supermarchés Wal-Mart et Target prenaient respectivement 0,94% à 71,50 dollars et 1,02% à 79,28 dollars.

D'autres chaînes de magasins étaient surveillées par les investisseurs, comme JCPenney (+0,51% à 9,87 dollars), Macy's (-0,11% à 44,86 dollars) et Nordstrom (+0,32% à 58,72 dollars).

Les sites de commerce en ligne, qui ont pris d'importantes parts de marché aux distributeurs traditionnels ces dernières années, étaient aussi sur le devant de la scène. Amazon avançait de 0,50% à 784,00 dollars et le chinois Alibaba de 0,17% à 93,19 dollars sur sa cotation new-yorkaise.

Parmi les autres valeurs du jour figure le groupe de produits pharmaceutiques et d'hygiène Johnson and Johnson qui prenait 0,46% à 113,59 dollars après un article de l'agence Bloomberg, selon lequel il aurait pris contact avec la biotech suisse Actelion en vue d'un éventuel rachat.

Le marché obligataire avançait légèrement, le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissant à 2,352% contre 2,353% mercredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,998% contre 3,024% précédemment.

bur-jdy/jld/tes


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant