Wall Street ouvre en légère hausse, portée par le baril de brut

le
0
    8 juin (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en légère 
progression mercredi, au lendemain d'un pic de 11 mois atteint 
par l'indice S&P-500, dans un contexte de hausse des cours du 
pétrole et de retombée des anticipations d'une hausse imminente 
des taux de la Fed. 
    Le baril de pétrole se maintient au-dessus des 50 dollars 
pour le Brent, comme pour le brut léger américain, dopé par les 
perturbations de la production au Nigeria, la baisse des stocks 
de brut aux Etats-Unis et une demande soutenue en Chine. 
    Les investisseurs sont pour la plupart revenus sur leurs 
anticipations de hausse des taux de la Réserve fédérale lors de 
sa réunion des 14-15 juin à la suite de la publication vendredi 
d'un rapport sur l'emploi en mai jugé particulièrement décevant. 
    L'indice Dow Jones  .DJI  gagne 0,30% à 17.991,66 points 
dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500  .SPX , 
plus large, progresse de 0,21% à 2.116,54 points et le Nasdaq 
Composite  .IXIC  prend 0,15% à 4.969,08 points. 
    La hausse du secteur de l'énergie a brièvement poussé mardi 
le Dow au-delà des 18.000 points pour la première fois depuis 
avril et propulsé le S&P à 23 points de son record absolu.  
    Quelques facteurs haussiers comme le rebond du pétrole et le 
franchissement de seuils de résistance techniques par le S&P et 
le Dow devraient maintenir les marchés près de leurs niveaux 
record, selon Adam Sarhan, directeur général de Sarhan Capital. 
    "De même, le prix du pétrole a presque doublé en quelque 
trois ou quatre mois. Ce type de mouvement massif prouve que les 
grands institutionnels achètent aussi des matières premières, et 
pas seulement les investisseurs individuels", dit-il.  
    La perspective que la Fed repousse encore tout relèvement de 
ses taux fait retomber le dollar  .DXY  pour la quatrième séance 
d'affilée, ce qui a son tour soutient les cours des matières 
premières. L'or a atteint un pic de près de trois semaines. 
    Axu valeurs, Verifone  PAY.N  chute de près de 29% à 20,12 
dollars. Le fabricant de lecteurs de cartes bancaires a publié 
des résultats trimestriels inférieurs aux attentes et annoncé 
des réductions d'effectifs.     
    AK Steel Holding  AKS.N  s'adjuge en revanche 10,48% à 5,06 
dollars à la faveur d'un relèvement de recommandation de Credit 
Suisse qui est passé à "surperformance" sur le sidérurgiste. 
     
    * Pour les valeurs à suivre, cliquez sur  ID:nL8N18Z5QB  
 
 (Yashaswini Swamynathan à Bangalore, Juliette Rouillon pour le 
service français, édité par Véronique Tison) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant