Wall Street ouvre en légère hausse malgré de faibles indicateurs

le
0
WALL STREET OUVRE EN LÉGÈRE HAUSSE
WALL STREET OUVRE EN LÉGÈRE HAUSSE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en hausse modérée jeudi malgré la publication d'une série d'indicateurs américains reflétant la morosité de la conjoncture économique aux Etats-Unis, y compris le PIB du deuxième trimestre et les commandes de biens durables.

Les marchés d'actions ont néanmoins interrompu une phase de cinq séances de baisse d'affilée dans l'espoir que la Chine prendra des mesures de soutien à sa croissance et alors que les inscriptions au chômage aux Etats-Unis ont été nettement moins nombreuses que prévu la semaine dernière.

La croissance de l'économie américaine a progressé à un rythme nettement plus faible que prévu au deuxième trimestre, de 1,3% au lieu de 1,7%, une baisse des stocks liée à la sécheresse de l'été ouvrant la voie à une performance encore plus faible pour le trimestre en cours, selon les chiffres définitifs publiés par le département du Commerce.

Pour le seul mois d'août, les commandes de biens durables aux Etats-Unis ont subi leur plus forte baisse depuis trois ans et demi, de 13,2%, suggérant un net ralentissement de l'activité industrielle, même si les perspectives d'évolution de l'investissement semblent s'améliorer.

"Aucun de ces chiffres n'est vraiment positif pour la tendance (...), beaucoup d'investisseurs commencent à se demander dans quelle mesure les marchés sont survalorisés", commente Tim Speiss, responsable de la gestion de fortune chez EisnerAmper à New York.

Dans les premiers échanges, le Dow Jones gagne 0,41% à 13.468,36 points. Le Standard & Poor's, plus large, prend 0,39% à 1.438,93 points, tandis que le composite du Nasdaq progresse de 0,28% à 3.102,44 points.

En Chine, les marchés d'actions ont rebondi par rapport à des plus bas pluriannuels sur des anticipations de mesures de soutien à la croissance de Pékin. Selon des traders, la banque centrale chinoise a injecté un montant historique de 57,9 milliards de dollars sur les marchés monétaires cette semaine.

Aux valeurs, HB FULLER chute de 7,8% après avoir revu à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires annuel, évoquant un tassement du marché mondial des adhésifs industriels.

Ryan Vlastelica, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant