Wall Street ouvre en légère hausse, GM bondit

le
0
WALL STREET DANS LE VERT DANS LES PREMIERS ÉCHANGES
WALL STREET DANS LE VERT DANS LES PREMIERS ÉCHANGES

NEW YORK (Reuters) - Wall Street poursuit modestement sa hausse mercredi en ouverture, après les records atteints par le Dow Jones et le S&P, soutenue par de bons résultats et l'attente d'un maintien des mesures de soutien à la croissance de la Réserve fédérale.

Les analystes pensent que le communiqué que publiera la Fed à 18h00 GMT ne remettra pas en cause le sentiment général qui est qu'elle maintiendra ses rachats d'actifs mensuels à 85 milliards de dollars au moins jusqu'en mars 2014.

L'indice Dow Jones gagne 0,21% à 15.712,75 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,18% à 1.775,14 points et le Nasdaq Composite prend 0,36% à 3.966,54 points.

Les investisseurs ont peu réagi à l'annonce d'un nombre inférieur aux attentes, de 130.000, de créations d'emplois en octobre dans le secteur privé.

En revanche, le bénéfice supérieur au consensus de General Motors est un élément de soutien. Le titre du géant américain de l'automobile progresse de 3%.

Electronic Arts bondit de 10,8%. L'éditeur de jeux vidéo a annoncé un bénéfice trimestriel meilleur que prévu qu'il attribue à la maîtrise de ses coûts et à des ventes numériques.

LinkedIn en revanche recule de 3,5%. Le réseau social professionnel a livré des prévisions teintées de prudence pour les trois derniers mois l'année.

Le groupe pharmaceutique israélien Teva, premier fabricant mondial de génériques, abandonne 6,65% après avoir annoncé la démission de son directeur général Jeremy Levin, apparemment sur fond de divergences stratégiques.

Les résultats trimestriels américains ont été globalement bons jusqu'ici, sachant que 296 sociétés, représentant 66% de la capitalisation boursière du S&P 500, ont d'ores et déjà publié.

"La totalité des dix secteurs ont fait mieux que prévu en termes de résultats par action", note Jonathan Golub, chef responsable de la stratégie chez RBC Capital Markets à New York.

Juliette Rouillon pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant