Wall Street ouvre en légère hausse, Facebook chute

le
0
Wall Street ouvre en légère hausse, Facebook chute
Wall Street ouvre en légère hausse, Facebook chute

NEW YORK (Reuters) - Wall Street débute en légère hausse lundi, après avoir essuyé sa plus forte baisse hebdomadaire de l'année, l'impact négatif lié à crainte d'une sortie de la Grèce de l'euro ayant été limité par l'engagement de la Chine et du G8 à soutenir la croissance.

Dans les premiers échanges, le Dow Jones progresse de 0,34% à 12.411,38 points. Le Standard & Poor's, plus large, prend 0,35% à 1.299,81 points, tandis que le composite du Nasdaq avance de 0,2% à 2.785,41 points.

Les dirigeants du G8 se sont exprimés samedi pour le maintien de la Grèce dans la zone euro et se sont engagés à prendre toutes les mesures nécessaires pour relancer la croissance.

"Après la forte baisse de la semaine dernière, le marché est mûr pour un rebond technique et l'espoir d'un assouplissement des mesures d'austérité en Europe soutient la tendance, du moins à court terme", souligne Peter Cardillo, économiste de marché chez Rockwell Global Capital à New York.

"Mais je ne pense pas que nous soyons arrivés aux plus bas. On devrait encore baisser."

Après un démarrage chaotique en Bourse vendredi, Facebook chute de plus de 12% à 33,40 dollars.

Cette introduction suscite des questions sur la stratégie très secrète adoptée par Morgan Stanley, principale banque chargée de cette introduction au Nasdaq.

Lowe's perd 9%, le numéro deux mondial du bricolage ayant abaissé son objectif de bénéfice annuel et annoncé un ralentissement de la demande vers la fin du premier trimestre.

Angela Moon, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Natalie Huet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant