Wall Street ouvre en légère hausse avec Merck et Pfizer

le
0
WALL STREET OUVRE EN LÉGÈRE HAUSSE AVEC MERCK ET PFIZER
WALL STREET OUVRE EN LÉGÈRE HAUSSE AVEC MERCK ET PFIZER

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en légère hausse mardi, soutenue par les résultats meilleurs que prévu des géants de la pharmacie tels que Pfizer et Merck & Co, qui compensent les chiffres inférieurs aux attentes d'UPS et l'annonce d'un recul inattendu du prix des maisons aux Etats-Unis.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 31,20 points, soit 0,18%, à 17.013,79. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,17% à 1.982,18 et le Nasdaq Composite prend 0,26% à 4.456,27.

Indépendamment des faits du jour, les intervenants de marché ont dès les premiers échanges lundi adopté une position attentiste avant la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale, qui commence ce mardi et s'étend sur deux jours.

Le prix moyen des maisons a diminué de 0,3% en mai, selon l'enquête mensuelle S&P/Case-Shiller publiée avant l'ouverture, alors que les économistes attendaient une hausse de 0,2%.

Le titre Pfizer avance d'environ 1% après que le numéro un américain de la pharmacie, qui a officiellement renoncé en mai à racheter le britannique AstraZeneca, a fait état de résultats trimestriels meilleurs que prévu, grâce à la croissance des ventes de ses traitements contre le cancer

L'action Merck gagne pour sa part quelque 1,5% après que le numéro deux américain du secteur pharmaceutique a également battu le consensus, les ventes de ses nouveaux médicaments ayant en grande partie compensé le repli de ses produits plus anciens concurrencés par les génériques.

UPS voit en revanche son titre baisser de plus de 3% après que le numéro un mondial de la messagerie a publié un bénéfice en forte baisse au titre du deuxième trimestre, du fait d'une charge liée aux retraites de ses salariés américains, et réduit ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

Toujours du côté des baisses, l'action Herbalife plonge de plus de 9% à la suite de l'annonce faite lundi par le fabricant de compléments alimentaires, accusé par certains actionnaires d'avoir mis en place un système de ventes pyramidales, d'un bénéfice trimestriel en recul plus marqué que prévu et d'une révision à la baisse de ses prévisions de vente annuelles.

Le titre El Pollo Loco cède près de 7% après avoir bondi de quelque 130% au cours de ses deux premières journées de cotation, vendredi et lundi.

(Rodrigo Campos, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant