Wall Street ouvre en légère baisse, un oeil sur l'Espagne

le
0
WALL STREET OUVRE EN LÉGÈRE BAISSE
WALL STREET OUVRE EN LÉGÈRE BAISSE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en légère baisse mardi, après avoir mieux résisté que les Bourses européennes lundi, les investisseurs gardant un oeil sur la crise de la dette de la zone euro et l'autre sur les résultats des entreprises américaines.

Après un quart d'heure d'échanges, le Dow Jones reculait de 0,30% à 12.683,77 points. Le Standard & Poor's, plus large, cédait 0,19% et le composite du Nasdaq 0,14%.

La croissance du secteur manufacturier américain a ralenti pour le quatrième mois de suite en juillet pour tomber à son rythme le plus faible depuis 19 mois, mais cette dégradation est due à une baisse des exportations et la résistance de la demande intérieure a été reçue comme une nouvelle plutôt rassurante pour les entreprises américaines.

Aux valeurs, Cisco Systems, qui a annoncé lundi son intention de supprimer environ 1.300 postes, soit autour de 2% de ses effectifs, perd 4,62% dans les premiers échanges.

L'annonce par United Parcel Service de résultats trimestriels en hausse mais inférieurs aux attentes, et la révision à la baisse sa prévision 2012, pèse également sur la tendance, le numéro un mondial de la messagerie express reculant de 2,35%.

A l'inverse, Texas Instruments gagne 0,8% malgré l'annonce d'une baisse plus marquée que prévu de ses résultats trimestriels.

"La principale leçon des résultats d'entreprises aux Etats-Unis, c'est que les sociétés, dans leur ensemble, ne savent pas trop dans quelle direction elles vont", souligne Subodh Kumar, analyste investissements à Toronto. "Au final, tout le monde regarde vers l'Espagne."

Edward Krudy, Tangi Salaün pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant