Wall Street ouvre en légère baisse, Twitter chute

le
0
    NEW YORK, 6 octobre (Reuters) - La Bourse de New York a 
ouvert en léger repli jeudi, un bon indicateur de l'emploi et 
quelques interventions de responsables de la Réserve fédérale 
faisant pencher un peu plus la balance en faveur d'une nouvelle 
hausse des taux avant la fin de l'année. 
    L'indice Dow Jones  .DJI  perd 0,51% à 18.188,48 points dans 
les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500  .SPX , plus 
large, recule de 0,29% à 2.153,52 points et le Nasdaq Composite 
 .IXIC  cède 0,36% à 5.296,75 points. 
    Le nombre d'inscriptions au chômage est tombé près de ses 
plus bas en 43 ans la semaine dernière aux Etats-Unis. 
  Ces données sont publiées la veille du rapport sur 
l'emploi de septembre, déterminant pour la politique de la Fed.  
    Par ailleurs, de plus en plus de responsables de la Fed 
appellent à un relèvement rapide des taux, estimant que le taux 
de chômage et l'inflation se rapprochent de leurs objectifs. 
    Le président de la Fed de Richmond, Jeffrey Lacker, a noté 
pour sa part des signes d'accélération de l'inflation aux 
Etats-Unis, favorables à un relèvement rapide des taux. 
  
    La Fed devrait plutôt déclencher une action sur les taux à 
sa réunion de décembre, celle de novembre ayant lieu seulement 
quelques jours avant l'élection présidentielle du 8 novembre. 
    Les traders parient actuellement sur une probabilité de 
15,5% d'une hausse de taux en novembre et de 60% en décembre, 
selon le baromètre FedWatch de CME Group. 
    Wal-Mart  WMT.N  perd 3,4% après avoir légèrement abaissé 
ses prévisions de bénéfices pour les deux prochains exercices 
fiscaux en raison de ses investissements dans le commerce en 
ligne et le premier distributeur mondial a également dit que le 
rythme des ouvertures de magasins ralentirait.   
    Twitter  TWTR.N  chute de 16% à la suite de l'annonce par le 
site Recode que Google (groupe Alphabet  GOOGL.O ) ne soumettra 
pas d'offre pour racheter le site de micro-blogging et qu'Apple 
 AAPL.O  ne sera probablement pas intéressé non plus. 
  
    Yum Brands  YUM.N  (-2,1%) a annoncé une baisse inattendue 
du chiffre d'affaires de sa branche chinoise, avant sa scission, 
évoquant l'impact du rejet par un tribunal international des 
revendications de Pékin en mer de Chine méridionale sur la 
fréquentation de ses restaurants.    
    Tesla  TSLA.O  cède 2,8%. Goldman Sachs n'est plus à l'achat 
sur le constructeur de voitures électriques, jugeant que tout 
retard de lancement de la nouvelle Model 3 pèsera sur le cours.  
     
    * Pour les valeurs à suivre, cliquez sur  ID:nL5N1CC00J  
 
 (Yashaswini Swamynathan à Bangalore, Juliette Rouillon pour le 
service français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant