Wall Street ouvre en légère baisse, Omnicom s'envole

le
0
WALL STREET OUVRE EN LÉGÈRE BAISSE
WALL STREET OUVRE EN LÉGÈRE BAISSE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en léger repli lundi, les investisseurs jouant la carte de la prudence avant la publication de nombreuses statistiques cette semaine et dans l'attente des annonces de trois des principales banques centrales de la planète.

L'indice Dow Jones perd 34,10 points, soit 0,24%, à 15.522,05 points. Le Standard & Poor's 500, plus large recule de 0,24% à 1.687,37 points et le Nasdaq Composite cède 0,04% à 3.611,75 points.

A rebours de la tendance, le titre Omnicom bondit de 7,5% à l'ouverture, le groupe de publicité ayant annoncé dimanche un projet de fusion avec le français Publicis (+6,17%) qui donnera naissance au leader mondial du secteur.

La Fed se réunira mardi et mercredi et les marchés veulent en savoir plus sur le calendrier projeté pour dénouer son programme d'assouplissement quantitatif (QE3), qui représente actuellement 85 milliards de dollars d'obligations rachetées par mois.

Les investisseurs seront également attentifs en début de semaine aux statistiques l'immobilier, aux données du secteur industriel ainsi qu'au PIB américain du deuxième trimestre attendu mercredi et aux chiffres de l'emploi vendredi.

De nombreuses entreprises publient également leurs résultats cette semaine.

Le marché action pourrait également être soutenu par les opérations de fusions et acquisitions.

"Des fusions et acquisitions sont conclues car les liquidités sont encore bon marché", selon un analyste de chez Fort Pitti Capital Group.

Le canadien Hudson's Bay (HBC) s'octroie 6,73% après avoir annoncé lundi une OPA sur le distributeur de luxe américain Saks (+3,33%) en proposant 2,9 milliards de dollars (16 dollars par action).

Ryan Vlastelica, Constance De Cambiaire pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant