Wall Street ouvre en légère baisse après les chiffres du PIB

le
0

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York, qui a ouvert vendredi en baisse après la publication des chiffres révisés de la croissance au quatrième trimestre, devrait toutefois enregistrer une quatrième semaine consécutive de hausse à l'issue de la dernière séance du mois.

L'indice Dow Jones perd 46,43 points, soit 0,26%, à 18.167,36 points un quart d'heure après l'ouverture. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,20% à 2.106,40 points et le Nasdaq Composite cède 0,30% à 4.973,43 points.

La croissance des Etats-Unis a ralenti plus qu'on ne le pensait au quatrième trimestre, la reconstitution des stocks des entreprises marquant le pas tandis que le déficit commercial se creusait, mais les fondamentaux économiques n'en restent pas moins solides.

Le PIB a crû de 2,2% en rythme annualisé contre 2,6% en première estimation le mois dernier, a annoncé le département du Commerce vendredi, après un rythme de croissance de 5% au troisième trimestre.

Entre-temps, la confiance du consommateur, telle que mesurée par l'Université du Michigan, a fléchi en février mais moins qu'annoncé en première estimation.

"C'était fondamentalement ce qui était attendu mais cela montre certainement que la croissance a été faible sur le trimestre", a relevé Tim Ghriskey, responsable des investissements de Solaris Group.

"L'inquiétude est que nous pourrions repartir à la baisse et tester de nouveau ces points bas à court terme que le marché a connus depuis début décembre; les investisseurs font preuve de prudence à ce sujet en ce moment", a-t-il ajouté.

Bank of America cède 2,05% après l'annonce du départ dans les prochaines semaines de deux des membres de son conseil d'administration et du responsable de la comptabilité. UBS a par ailleurs abaissé sa recommandation sur le titre à "neutre" contre "achat" précédemment.

J.C. Penney dévisse de près de 9,7% après l'annonce jeudi par la chaîne de grands magasins d'une perte trimestrielle de 59 millions de dollars et d'un résultat par action ajusté à l'équilibre, alors que les analystes tablaient sur un bénéfice de 11 cents.

Alors que les publications de résultats arrivent à leur terme, les données de Thomson Reuters arrêtées à jeudi montrent que sur les 475 entreprises entrant dans la composition du S&P 500 qui ont fait état de leurs résultats, 69,5% ont battu le consensus, une proportion légèrement supérieure à celle de 69% constatée au cours des quatre trimestres précédents.

La croissance moyenne des résultats pour l'ensemble de l'échantillon est attendue à 6,8% sur le trimestre.

(Chuck Mikolajczak, Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant