Wall Street ouvre en léger repli

le
0
WALL STREET CONSOLIDE EN OUVERTURE
WALL STREET CONSOLIDE EN OUVERTURE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street consolide en ouverture mardi après ses nouveaux records de la veille, suivant ainsi la tendance des Bourses européennes après l'annonce d'un ralentissement de la production industrielle chinoise le mois dernier.

L'indice Dow Jones se replie de 17,18 points ou 0,11% à 16.008,35 dans les premiers échanges et le Standard & Poor's 500, plus large, abandonne 2,34 points ou 0,13% à 1.806,03.

Le Nasdaq Composite recule de 8,32 points (0,20%) à 4.060,43.

Le S&P-500 a atteint lundi un nouveau plus haut absolu à 1.813,53 points en dépit des propos de plusieurs responsables de la Réserve fédérale laissant prévoir un début de retrait, dans un avenir proche, des mesures de soutien de la Fed à l'économie.

"On est vraiment en haut de la marge de fluctuation du marché. On prend acte des déclarations de la Fed qui vont toutes dans le même sens, du coup le marché se prépare à une sorte d'annonce au FOMC de la semaine prochaine mais le prend le mieux possible", commente Peter Cardillo, chef économiste chez Rockwell Global Capital à New York.

La banque centrale réunit son comité de politique monétaire (FOMC) mardi et mercredi prochains.

Le marché suit également les négociations budgétaires en cours au Congrès qui, selon certaines sources, pourraient déboucher dès mardi sur un compromis permettant d'écarter la menace d'une nouvelle fermeture des administrations fédérales à partir du 15 janvier et celle de coupes automatiques dans les dépenses.

Du côté des valeurs, General Motors fait l'actualité après l'annonce de la désignation d'une femme, Mary Barra, pour succéder à l'actuel directeur général Daniel Akerson et alors que l'Etat vient d'achever son désengagement du capital du constructeur automobile. Le titre réagit peu, cédant autour de 0,8% à l'ouverture avant d'effacer ses pertes.

Le constructeur de maison Toll Brothers s'adjuge 2,9% après la publication de résultats trimestriels meilleurs que prévu.

Aux technologiques, le fabricant de circuits intégrés Rambus bondit de 14% après s'être entendu avec Micron Technology pour régler un litige portant sur des brevets.

Twitter gagne encore 3,9% après avoir bondi lundi de plus de 9% à un plus haut depuis son introduction en Bourse.

Angela Moon, Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant