Wall Street ouvre en léger recul après le record du S&P 500

le
0

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur ID:nL6N0M71E8

NEW YORK, 10 mars (Reuters) - Wall Street a ouvert en léger recul lundi après le nouveau record du S&P 500 atteint vendredi, des statistiques décevantes en Chine ayant tempéré l'enthousiasme déclenché vendredi par le net rebond des créations d'emplois en février aux Etats-Unis.

Les exportations chinoises ont rechuté en février, contre toute attente, et la balance commerciale a plongé dans le rouge, ce qui ravive les craintes d'un ralentissement marqué de la deuxième économie mondiale. (voir ID:nL6N0LY0H2 )

L'indice Dow Jones .DJI perd 0,22% à 16.416,69 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500 .SPX , plus large, cède 0,11% à 1.875,91 points et le Nasdaq Composite

.IXIC est stable à 4.336,43 points.

Les investisseurs réagissent peu au renforcement de l'emprise des forces russes en Crimée, où les autorités favorables au Kremlin veulent organiser le 16 mars un référendum sur le rattachement de la péninsule à la Russie. ID:nL6N0M60SJ

Par ailleurs, dans un discours à la Banque de France, le président de la Réserve fédérale de Philadelphie Charles Plosser, connu pour son opposition aux rachats massifs d'actifs de la Fed, a déclaré que la vague de froid avait probablement affecté les créations d'emplois en février, comme en décembre et janvier. Il a affirmé que la banque centrale américaine s'en tiendrait à son projet de démantèlement de son plan de rachats.

Aux valeurs, Chiquita Brands CQB.N s'envole de 16,2% après avoir annoncé le rachat de Fyffes FFY.I pour créer le numéro un mondial de la banane. ID:nL6N0M70ZM

Amcol ACO.N en revanche cède 2%. Imerys IMTP.PA a renoncé à relever son offre à la suite d'une nouvelle surenchère de Minerals Technologies MTX.N (+4,96%). ID:nL6N0M43VX

Boeing BA.N perd 2,15% après avoir détecté des fêlures sur 40 exemplaires de son 787 Dreamliner encore en production.

ID:nL6N0M43WJ On ignore par ailleurs toujours les causes de la disparition d'un B777 de Malaysia Airlines au cours d'un vol entre la Malaisie et la Chine.

(Chuck Mikolajczak, Juliette Rouillon pour le service français, édité par)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant