Wall Street ouvre en hausse timide après ses gains de la veille

le
0
HAUSSE TIMIDE DE WALL STREET À L'OUVERTURE
HAUSSE TIMIDE DE WALL STREET À L'OUVERTURE

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en timide hausse mardi, les investisseurs restant prudents au lendemain d'une progression de plus de 1% pour les trois principaux indices new-yorkais.

Dans les premiers échanges, le Dow Jones prend 0,12% (15,21 points) à 13.257,30 points. Le Standard & Poor's, plus large, gagne 0,06% (1,07 point) à 1.417,47 points, tandis que le composite du Nasdaq avance de 0,04% (1,55 point) à 3.124,04 points.

Le marché semble reprendre son souffle après avoir été dopé lundi par les propos du président de la Réserve fédérale Ben Bernanke sur la nécessité de maintenir une politique monétaire accommodante aux Etats-Unis pour réduire le chômage.

"On a monté assez nettement sur les deux derniers mois et hier on a grimpé sur (les propos de) Bernanke, donc après tout cela j'anticipe un marché très stable et très calme jusqu'à la fin du trimestre", juge Jerome Heppelmann, responsable des investissements chez Old Mutual Focused Fund.

Le S&P-500, qui a gagné 12,6% depuis le début de l'année, est en passe de signer sa meilleure performance trimestrielle depuis 2009. La dernière séance de cotation du premier trimestre aura lieu vendredi. Les investisseurs garderont toutefois un oeil sur les statistiques en provenance des Etats-Unis d'ici là.

Selon l'indice S&P Case-Shiller publié mardi, les prix des maisons individuelles n'ont pas varié en janvier, laissant penser que ce secteur en difficulté peine à remonter la pente.

Le marché suivra aussi avec attention la publication de l'indice du Conference Board de la confiance du consommateur, attendu à 14h00 GMT, pour tenter d'en savoir plus sur la vigueur de la reprise économique américaine.

Aux valeurs, Dollar General recule de 2% après avoir annoncé lundi qu'il rachèterait pour 300 millions de dollars d'actions à son actionnaire de contrôle Buck Holdings.

A l'inverse, Ista Pharmaceuticals bondit de près de 8% à 9,03 dollars. Bausch & Lomb va racheter le laboratoire pour environ 500 millions de dollars en numéraire au prix de 9,10 dollars par titre.

Ryan Vlastelica et Chcuk Mikolajczak, Jean Décotte pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant