Wall Street ouvre en hausse sur un nouveau record du S&P

le
0
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE SUR UN NOUVEAU RECORD DU S&P
WALL STREET OUVRE EN HAUSSE SUR UN NOUVEAU RECORD DU S&P

(Reuters) - Wall Street a ouvert en hausse lundi, avec un nouveau record en séance dès l'ouverture pour le Standard & Poor's 500, soutenue par le regain d'activités de fusions et acquisitions et les anticipations de nouvelles mesures de soutien à la croissance de la Banque centrale européenne (BCE).

Dans les premiers échanges, le S&P-500 a atteint un nouveau plus haut historique à 1.998,26 et il progressait de 0,47% à 1.997,82 vers 13h34 GMT. L'indice Dow Jones gagnait 0,43%, soit 73,78 points, à 17.075,00 points dans le même temps et le Nasdaq Composite 0,56% à 4.563,89.

Les investisseurs prendront connaissance à 13h45 GMT de l'indice PMI Markit des services pour le mois d'août aux Etats-Unis, dans sa version préliminaire, suivi à 14h00 GMT des ventes de logements neufs en juillet.

La BCE se tient prête à procéder à de nouveaux ajustements de sa politique monétaire, a déclaré vendredi son président, Mario Draghi, à la traditionnelle réunion annuelle de banquiers centraux à Jackson Hole, dans le Wyoming.

Ces commentaires ont dopé les marchés européens lundi, le FTSEurofirst 300 gagnant 0,7% et l'EuroStoxx 50 plus de 1,2% au moment de l'ouverture à New York.

La présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed), Janet Yellen, s'est également exprimée à Jackson Hole mais n'a livré aucun indice sur le calendrier de relèvement des taux, contribuant au léger repli de Wall Street vendredi.

Les trois indices de référence ont cependant enregistré leur troisième semaine consécutive de hausse.

Portés par des statistiques qui témoignent de la bonne santé de l'économie américaine et par des investisseurs persuadés qu'il leur reste une marge de progression, les indices d'actions new-yorkais évoluent à des niveaux très élevés, avec en point de mire le seuil des 2.000 points pour le S&P.

Aux valeurs, InterMune s'envole de plus de 35%. La société de biotechnologies est visée par une offre de rachat d'un montant de 8,3 milliards de dollars formulée par le groupe suisse ROCHE.

Burger King Worlwide grimpe de 13%. Le spécialiste de la restauration rapide discute du rachat de la chaîne canadienne de cafétérias Tim Hortons, ce qui pourrait déboucher sur la création d'un géant affichant une capitalisation boursière de 18 milliards de dollars et permettre au passage au spécialiste des hamburgers de se domicilier fiscalement en dehors des Etats-Unis.

(Ryan Vlastelica, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant